Le 17 / 20 numérique, France info

#MayThe4thBeWithYou : quand la "fourth" est (un peu trop) avec vous

Le 4 mai, c'est jour de célébration de la saga "Star Wars" et plus largement de la culture geek. Sauf que la grand-messe s'est muée en fête commerciale sur les réseaux sociaux.

(©)

A l'origine de ce jour de festivités geeks, un simple jeu de mots en anglais entre deux phrases. La première : "May the force be with you", "Que la force soit avec toi" en français. La deuxième : "May the fourth be with you", "Que le 4 mai soit avec vous". Selon Wookieepedia, le Wikipedia dédié à l'épopée "Star Wars", l'expression date de 1979 et elle aurait été utilisée par le "London Evening News" pour souhaiter une bonne journée… à Margaret Thatcher le jour de son arrivée au poste de premier ministre. "May the Fourth be with you, Maggie. Congratulations. " Pas très geek tout ça. Et bien en 2015, c'est l'astronaute Jean-François Clervoy qui vous souhaite un joyeux #MayThe4thBeWithYou.

Les fans se sont donc emparés du jeu de mot pour la muer en journée mondiale dédiée à "Star Wars", une commémoration récente datant seulement de… 2010. Tout a démarré aux États-Unis et en Grande-Bretagne quand les fans ont décidé de se réunir à cette date pour se costumer façon Chewie ou Han Solo et faire la fête à "Star Wars". Le phénomène a été démultiplié avec l'avènement des réseaux sociaux et le mot-clé sur Twitter : #Maythe4th ou #MayThe4thBeWithYou ou encore #StarWarsDay. Sans oublier le rachat de Lucasfilm par Walt Disney en 2012.

Sauf que cette fête de la culture geek est aujourd'hui largement récupérée par les marques issues de tous les secteurs. On vend des burgers ? #MayThe4thBeWithYou ! Des chaussures ? Vive le #StarWarsDay ! A Paris, une centaine de bars et de restaurants participent à une opération lancée sur Twitter sur ce thème. On est plus proche de l'Empire que de l'Alliance rebelle.

A ce petit jeu, ce sont les sociétés de transport qui s'en sortent le mieux, SNCF et surtout Air France pour un bel hommage à l'esprit "Guerre des étoiles".

Sans oublier la WWF.

(©)