Le 17 / 20 numérique, France info

Atlas : le robot humain, trop humain

Il porte des caisses, les ramasse quand elles tombent et il peut même se relever après une chute. Le nom de ce robot aussi fascinant qu'effrayant : Atlas.

(©)

C'est la vidéo du jour sur les réseaux sociaux. L'entreprise américaine Boston Dynamics, rachetée par Google en 2013, développe des robots de plus en plus intelligents. Dans un nouveau clip publié sur YouTube, on peut voir les avancées d’Atlas, son étonnant robot humanoïde. Il pèse 80 kilos, mesure 1m75 et surtout, il est agile.

Ce robot bipède peut en effet avancer à grande vitesse et se déplacer aisément sur terrains glissants et accidentés. Il évite les obstacles, se relève en cas de chute, bref, Il est conçu pour opérer en intérieur et en extérieur. Il sait même ouvrir des portes. Atlas utilise en fait des capteurs dans son corps et ses jambes pour garder l'équilibre. Il y a aussi d'autres capteurs dans son crâne pour éviter les obstacles, évaluer le terrain et manipuler les objets. 

Son vrai souci : son autonomie est inconnue. Et surtout, il est développé dans le cadre du DARPA Robotics Challenge pour l’agence pour les projets de recherche avancée de défense, une branche du département américain de la Défense.

Atlas, futur robot soldat engagé en zone militaire ? Une avancée technologique qui n'est pas sans rappeler la saga cinématographique "Terminator".

(©)