Le 17 / 20 numérique, France info

Après Hambourg et San Francisco, Bordeaux va tester la peinture anti-pipi

Après le quartier de la soif à Hambourg, la rue du Cellier à Bordeaux va tester cette peinture hydrophobe qui renvoie le liquide à l'envoyeur.

(©)

Eliminer le problème des fêtards noctambules qui urinent dans la rue grâce à une peinture hydrophobe ? L'idée gagne du terrain. Car si les caméras de surveillance sont inutiles, enduire les murs régulièrement visés par les noctambules avec une peinture spéciale, et bien ça marche. Sa particularité ? Elle redirige le flux d’urine des hommes indélicats directement… sur leurs chaussures, le liquide ne s'écoulant pas sur le mur car il rebondit. La solution contre les fêtards ?

Comme le raconte le site Ouest France, les habitants de la rue du Cellier à Bordeaux en ont ras-le-bol des odeurs d'urine sur les murs de leurs immeubles. Près de la place de la Victoire, en plein centre-ville de Bordeaux, cette petite rue tranquille est régulièrement visitée, une "rue à pipi" en somme. La mairie va donc passer à l'action et tester cette peinture. Problème : on ne sait pas comment ce type de produit réagit sur des murs en pierre

Une peinture qui n'est pas donnée tout de même : 500€ pour recouvrir 6 m2.

(©)