Le 17 / 20 numérique, France info

Angry Birds : vache maigre pour les oiseaux en colère

Le créateur des jeux vidéo Angry Birds, le finlandais Rovio, vient d'annoncer 260 suppressions d'emplois, plus d'un tiers de ses effectifs.

(©)

Nouveau plan social chez Rovio, société finlandaise fondée en 2003 qui aura connu une croissance phénoménale avec son jeu mobile Angry Birds en 2009, une poule aux œufs d'or téléchargée plus d'un milliard de fois. Sauf qu'en décembre dernier, 110 suppressions d'emplois avaient déjà été annoncées. Aujourd'hui, c'est un nouveau plan social qui souligne le déclin des oiseaux de la colère. 260 suppressions d'emplois, ce qui représente tout de même 38 % des effectifs qui sont actuellement de 700 salariés.

L'explication de Rovio : arrêter toutes les activités annexes pour n'en garder que trois: les jeux vidéo, les médias avec notamment un film en préparation et les produits dérivés.

Fin juillet sortait Angry Birds 2 mais l'âge d'or du titre semble loin, lui qui n'a pas même pas atteint le top 10 des jeux rapportant le plus d'argent sur mobile malgré son modèle free-to-play.

(©)