Le 17 / 20 numérique, France info

11-Novembre : une banderole "Hollande démission" crée l'indignation

L'avion a survolé mardi en fin de matinée le site du mémorial de Notre-Dame-de-Lorette avec une banderole demandant la démission de François Hollande pendant 45 minutes avant d'être écarté du site par un hélicoptère militaire. L'action suscite l'indignation sur les réseaux sociaux.

(Un avion de tourisme tirant une banderole "Hollande démission" a survolé le 11 novembre 2014 le mémorial de Notre-Dame-de-Lorette © Radio France/Eric Turpin)

Un avion tirant une banderole "www.Hollande démission.fr" a survolé mardi en fin de matinée le site de Notre-Dame-de-Lorette dans le Pas-de-Calais, là où le chef de l'État doit inaugurer dans l'après-midi "L'anneau de la mémoire", un mémorial sur lequel sont gravés les noms de 580.000 soldats tombés en 1914-18.

A l'origine, on trouve le collectif "Hollande démission" très actif depuis 2012 et son leader David Van Hemelryck ou sur Twitter. Ce polytechnicien de 34 ans, originaire d'Orléans, multiplie les actions hostiles au chef de l'Etat. Le déloger avant la fin de son mandat est devenue son obsession à tel point qu'il apparaît systématiquement vêtu d'un polo ou d'un sweat sur lequels est imprimée la tête du président de la République barrée de la formule qui réclame son départ.

Des réseaux sociaux et une banderole

David Van Hemelryck anime un site Internet, une page Facebook, un compte Twitter. Et il promène une banderole dans les cortèges, d'abord dans les manifestations contre le mariage pour tous et depuis dans toutes celles hostiles au gouvernement à Paris et en province et même dans les iars cet été sur les plages. Et ce mardi au-dessus du mémorial de Notre-Dame-de-Lorette.

Il a survolé la zone pendant 45 minutes avant d'être écarté du site par un hélicoptère militaire.

Une action qui sucite l'indignation

Yves Le Maner, l'historien-chercheur qui a imaginé "L'anneau de la mémoire", est choqué par le survol de l'avion avec la banderole. 

Yves Le Maner, l'historien qui a imaginé "l'anneau de la mémoire", est choqué par ce survol avec une banderole demandant la démission de François Hollande. Au micro Antoine Sabbagh de France Bleu Nord.
--'--
--'--
Sur les réseaux sociaux, les réactions aussi sont indignées et demandent le respect de la commémoration du 11-Novembre.

Interrogé par le HuffPost, David Van Hemelryck a répondu "que le courage pour défendre la démocratie c'est la vraie manière d'honorer ceux qui ont donné la vie pour elle. "

(Un avion de tourisme tirant une banderole "Hollande démission" a survolé le 11 novembre 2014 le mémorial de Notre-Dame-de-Lorette © Radio France/Eric Turpin)