La pratique du deux roues, France info

Quadro 3D ou la fin du règne du MP3

La guerre des trois roues semble véritablement avoir sonné. Après six années de suprématie l’italien Piaggio doit face à l’arrivée sur le marché de nouveaux tricycles, à commencer par le Quadro 3D 350.

(©)

Si jusqu’à quelques
semaines encore les MP3 Touring n’avaient comme seul concurrent que le Gilera
Fuoco 500
, de la même famille mais dans une cylindrée supérieure, ce temps-là
est aujourd’hui révolu. Alors que l’on attend, normalement, pour la fin de l’année
le Peugeot Metropolis 400 un autre tricycle, lui, a commencé à s’installer.

Il s’agit donc du Quadro
3D
conçu, ironie du sort, par l’ingénieur créateur du  MP3 , Luciano Marabese. Ce dernier, après avoir
dû surmonter des difficultés impressionnantes et faire preuve d’une obstination
conséquente pour imposer l’idée du tricycle, a donc décidé de se mettre à son
propre compte et de concevoir un nouveau modèle. Oublié le parallélogramme
complexe et fragile du MP3 , le train avant du Quadro fait appel lui à un
système hydraulique pendulaire (HTS).

Doté d’un monocylindre 4
temps, fabriqué à Taïwan, d’une cylindrée de 313 cm3, le Quadro 350D se
distingue tout de suite par un aspect plus massif et plus racé en même temps. Une
impression dégagée par ses carénages à angles vifs mais aussi son train avant
et son guidon légèrement plus larges que ceux du MP3.

Un aspect "pataud"
que l’on va retrouver dans la circulation. Mais une sensation qui se fait très
vite oubliée en fait. Ce nouveau concept de basculement, déstabilisant au
départ il faut bien le reconnaître, surtout lorsque l’on vient du  deux-roues, offre à ce tricycle précision,
rigueur et surtout une tenue de route impressionnante. Une fois incliné à son
maximum, le Quadro semble littéralement posé sur ses roues et rien, pas même un
raccord de bitume, ne semble en mesure de perturber sa trajectoire.

 

Bon il vrai que l’on
aurait bien aimé avoir un véhicule possédant quelques chevaux supplémentaires
compte tenu de l’embonpoint et du poids du train avant. Un moteur d’une cylindrée
réelle de 400 cm3 par exemple, très prisée par les temps qui courent. En revanche
son freinage, bluffant, sa capacité de rangement sous la selle (deux casques
intégraux) et surtout sa tenue de route, remarquable, sont des atouts non
négligeables par rapport à son concurrent direct.

 

Si l’on fait donc
abstraction d’une maniabilité légèrement inférieure en ville, compensée par une
stabilité sécurisante, d’une suspension arrière un petit peu trop ferme (les
nids de poule sont sans concession pour le dos…) et d’un tableau de bord que je
qualifierais de fonctionnel mais spartiate, le Quadro 3D 350 (7290€), distribué
en France par le groupe Royal Moto France , présente une alternative  intéressante à ses concurrents directs que
sont les Piaggio MP3 300LT Touring (300€ plus cher) ou 300 LT Yourban (400€
moins cher).

Il ne reste plus qu’à
attendre l’arrivée prochaine de son grand frère à quatre roues, le Quadro 4D ,
et puis bien sûr du "Français" Peugeot.

Un mot encore, sachez que
pour la première fois les tricycles auront la possibilité de concourir dans le
Dark Dog Moto Tour dont le départ sera donné le 6 octobre prochain.  

Pour plus de détails :
http://www.rasfrance.com/vehicules/quadrofrance/

 

(©)