La pratique du deux roues, France info

L’avenir de la moto s’habille en Strada

Dans un contexte difficile, et alors que des marques disparaissent, des constructeurs parviennent à tirer leur épingle du jeu. Il y a ceux qui ne cessent d’innover et de bousculer leur gamme et leur clientèle, tel BMW, et ceux qui n’hésitent pas à réorienter complètement leur image tel Husqvarna avec sa Nuda et bientôt une Strada.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

 

Depuis
plus de trois ans maintenant le monde de la moto connait bien des soubresauts.
Il y a ces constructeurs qui, faute de pouvoir résister au contexte économique,
disparaissent purement et simplement. Ce fut le cas en 2009 de l’américain
Buell suivi, peu de temps après, du seul constructeur français, Voxan.

Et
puis il y a tous ceux qui font le dos rond attendant des jours meilleurs. Des
constructeurs toujours présents mais dont les nouveautés se bornent bien
souvent à l’amélioration ou la transformation des modèles existants, parmi
ceux-ci, le japonais Suzuki.

Enfin
il y a ces constructeurs qui n’hésitent pas à prendre des risques et font le
choix d’aller toujours de l’avant en développant leurs gammes, en s’adaptant à l’évolution
du marché au risque de déstabiliser leur clientèle fidèle.

En
tête de cette catégorie à l’heure actuelle, l’allemand BMW. Depuis plusieurs
années  maintenant la firme bavaroise n’hésite
pas à bousculer son image et sa clientèle pour proposer des nouveautés
inimaginables il y a dix ans de cela pour cette marque à l’identité sérieuse et
stricte. A ranger dans cette catégorie encore, le nippon Honda toujours en
quête de la boîte de vitesse automatique idéale et du deux-roues qui sera
demain le trait d’union parfait entre moto et scooter. N’oublions pas non plus  l’américain Harley Davidson qui tout  en confortant son positionnement auprès d’une
population vieillissante de bikers parvient à séduire, de part le
renouvellement de ses modèles, une nouvelle clientèle  de femmes et de jeunes.

Enfin
il y a ces marques, gloire du passé, qui reviennent sur le devant de la scène
avec des modèles « vintage » remis au goût du jour comme le
britannique Norton et sa Commando ou bien Triumph et sa Bonneville. Autre
catégorie, celle de ceux qui n’hésitent pas à changer d’orientation, de style,
voire de clientèle. C’est ainsi que l’autrichien KTM réputé pour ses roadsters «couillus
et violents » fait un tabac avec sa petite 125 alors que  Husqvarna sort des sentiers battus pour des
motos qui préfigurent les modèles de demain.

Réputé
pour ses modèles tout-terrain, le Suédois, racheté par BMW, fait en effet un
retour en force sur le marché avec des roadsters routiers avant-gardistes. Il y
a tout d’abord la Nuda 900 (équipée du moteur de la BMW F800) déclinée en deux
versions, une standard et une autre, la 900R, plus sophistiquée, plus exclusive,
deux versions commercialisées en France par la société RMF (Royal Moto France).
Et puis autre modèle, présenté sous forme de concept lors du Salon de Paris, la
Strada. Ce concept, très proche semble-t-il de ce que sera le modèle de série
qui pourrait faire son apparition à la fin du printemps, équipé du monocylindre
BMW de la G650GS, devrait être un modèle de conquête pour une clientèle jeune à
la recherche d’une moto de caractère, légère et facile de prise en main. Bref
une moto du futur.

(©)