Cet article date de plus de neuf ans.

7 à 8 deux roues volés chaque heure en France

écouter (3min)
Selon les rapports de la police et de la gendarmerie nationale, 66.549 motos et scooters auraient été déclarés volés en 2012 en France, soit 7 à 8 deux roues chaque heure.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
  (©)

Pour mieux savoir ce qui se cache derrière ces chiffres , comprendre les réactions des victimes et chercher de nouvelles solutions, l'entreprise ICA Security, experte dans la protection des motos et scooters depuis 23 ans, a décidé d'interroger, chaque année, les particuliers et les professionnels. C'est le résultat de cette
enquête que le patron du groupe Identicar, englobant l'entreprise ICA Security,
David Tuchbant a dévoilé lors des dernières JPMS (Journées Professionnelles de
la Moto et du Scooter) qui se sont tenues à Lyon début février.

Au total plus
de 8.100 particuliers et près de 200 professionnels se sont exprimés
. Un
baromètre d'où il ressort que si les vols de deux-roues ont enregistré une
baisse de 5,4% l'an dernier, les vols avec violence ainsi que les vols d'accessoires
ont eux progressé. On retient également que ce sont les motos qui sont le plus
volées parmi les deux roues, à raison de 79%. Et 90% de ces motos sont
retrouvées dans le département où elles ont été dérobées ou bien alors dans un
département voisin. Enfin, pratiquement un quart de ces vols a pour but d'alimenter
un réseau de trafic de pièces. C'est d'ailleurs là que les concessionnaires se
sentent les plus concernés...

Conséquence, le vol des
deux-roues devient un facteur important dans l'achat
ou, plus encore, le rachat d'un
véhicule. Non seulement les acheteurs s'orientent de plus en plus vers l'acquisition
de modèles qu'ils estiment moins prisés des voleurs mais, surtout, ils n'hésitent
plus à changer de marque (à raison de 56%). Autre préoccupation des
constructeurs fabricant des modèles sports (les modèles les plus prisés).

Enfin, les victimes
interrogées précisent que le choix de l'assurance prend toute son importance
. Un
choix qui arrive en troisième place derrière les critères de marque et de prix.
51% de ces personnes interrogées déclarent en effet avoir été mal indemnisées. D'où
les préconisations du patron d'Identicar pour la mise en place de nouvelles
dispositions et notamment d'assurances complémentaires.

De leur côté les
professionnels reconnaissent à 93% que les véhicules à forte fréquence vol sont
plus difficiles à assurer (il ne faut pas être grand clerc pour le deviner...) et
pour 40% plus difficiles à vendre. Des professionnels qui estiment enfin, à
raison de 93% encore, que l'utilisation d'un antivol certifié et le gravage des
pièces demeurent les solutions les plus efficaces.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.