La pratique de l'auto, l'invité, France info

Personnes très âgées : faut-il les dissuader de conduire ?

La conduite et les personnes âgées. Une question souvent abordée, mais rarement bien résolue. Surtout lorsqu’il s’agit d’amener un ou une automobiliste "senior" à ne plus prendre le volant. Alors qu’il ou elle conduisait jusque là sans problème.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Notre invité : Sylvie Bonin-Guillaume , gériatre au CHU de Marseille, et professeur à la faculté de médecine de Marseille.

Les questions posées
C’est un sujet douloureux dans beaucoup de familles. Amener une personne visiblement âgée, et dont les moyens ont baissé, à ne plus conduire, c’est souvent source de conflits et de difficultés.

Comment, avec douceur, mais avec persuasion, arriver à détourner de la conduite une personne qui n’est plus à la tête de tous ses réflexes, pour assurer une conduite en toute sécurité ?

Quels types d’arguments est-il possible d’utiliser ? Qu’est-ce qui a le plus de chances de marcher.  sans… braquer, ni vexer la personne ?

Il vaut mieux dire les choses d’un coup ? Ou en venir, peu à peu, à l’idée que la personne ne conduira plus ?

Des arguments assez concrets peuvent-ils « fonctionner » ? Par exemple : "si tu prends un taxi de temps en temps…, cela te coûte bien moins cher que d’avoir une voiture à toi, à demeure " ?

Il semblerait que, souvent, ce sont les hommes qui ont du mal à abandonner le volant. Il faut avoir une attitude particulière, dans ce cas ?

Quel peut être le rôle du médecin traitant ?

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)