La médaille du jour, France info

Les Bleues de la Coupe du monde : Marion Torrent, monstre de détermination

Celle que tout le monde appelle "Toto" est la "boute-en-train de l'équipe", selon ses propres dires. Mais la jeune femme fait preuve d'un volontarisme très fort une fois arrivée sur le terrain.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La footballeuse Marion Torrent, au centre d\'entraînement de Clairefontaine (Yvelines), le 13 mai 2019.
La footballeuse Marion Torrent, au centre d'entraînement de Clairefontaine (Yvelines), le 13 mai 2019. (FRANCK FIFE / AFP)

Milieu de terrain puis défenseure centrale et maintenant arrière latérale, Marion Torrent, 27 ans, a su faire preuve de polyvalence et d’une grande abnégation pour gagner sa place en équipe de France et participer à la Coupe du monde féminine de football, du 7 juin au 7 juillet, en France.


Tous les jours, jusqu'à la Coupe du monde féminine de football, Cécilia Arbona nous présente les joueuses de l’équipe de France. "La Minute bleue", à retrouver sur franceinfo à 8h23, 9h51 et 13h55.


C’est à l’âge de cinq ans que la native de Châlons-en-Champagne fréquente ses premiers terrains de football, influencée par l’environnement familial : "Mon frère a joué au foot à un assez bon niveau relativement bon, mon père aussi." Un choix confirmé avec la Coupe du monde 1998 et la victoire finale de la France qu’elle vit devant son écran.

Par la suite, Marion Torrent connaît une progression régulière qui la conduit à suivre un sport-études et à rejoindre un centre de formation. C’est à Montpellier qu’elle effectue toutes ses classes… et son premier match en Division 1, à 15 ans.

Précoce avec le club héraultais dont elle est devenue l’un des symboles (et où elle évolue toujours), celle que tout le monde surnomme "Toto" a dû attendre l’âge de 25 ans pour être sélectionnée en équipe de France A. Si elle s'avoue être plutôt timide et réservée, elle se révèle être une combattante une fois les crampons chaussés : "Je ne lâcherai jamais rien sur un terrain, c’est dans mon caractère, c’est ce que je suis."

La footballeuse Marion Torrent, au centre d\'entraînement de Clairefontaine (Yvelines), le 13 mai 2019.
La footballeuse Marion Torrent, au centre d'entraînement de Clairefontaine (Yvelines), le 13 mai 2019. (FRANCK FIFE / AFP)