La médaille du jour, France info

La médaille du jour. Une danseuse américaine pas comme les autres

Lizzy Howell est une adolescente américaine en surpoids. Elle danse depuis ses cinq ans et les moqueries n'ont jamais réussi à lui faire abandonner sa passion, au contraire. C'est devenu une arme de revendication massive. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Lizzy Howell à gauche avec Maddy Jone, influenceuse américaine, en mai 2018.
Lizzy Howell à gauche avec Maddy Jone, influenceuse américaine, en mai 2018. (ASTRID STAWIARZ / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Cette adolescente passionnée de danse a fait de son tutu et de son justaucorps des armes de revendication massive. Lizzy Howell est une jeune danseuse américaine de 16 ans, en surpoids. C'est le genre de nana qui sait ce qu'elle veut et qui ne se laisse pas arrêter, ni par les obstacles que la vie a mis sur son chemin, ni par le qu'en dira t-on.

Depuis qu'elle est toute petite, elle souffre d'anxiété, d’hypertension intra-crânienne et d’obésité mais depuis toute petite elle aime aussi la danse classique. Qui a dit qu'il fallait être mince, filiforme pour être ballerine ?

Pas besoin d'être mince pour danser Casse-Noisette

Lizzy s'entraîne quatre fois par semaine. Claquettes, classique, danse contemporaine, cette année, elle signe sa huitième représentation du ballet Casse-Noisette et son onzième récital de danse. Elle enchaîne des mouvements et a une extraordinaire souplesse. 

Cette passion de la danse, Lizzy la partage avec ses 400 000 abonnés sur Instagram.
Chaque jour elle reçoit des encouragements, des félicitations mais aussi des messages de haine, des insultes et des moqueries. Elle ne supprime pas ces attaques pour montrer dit-elle aux médias, dont Brut, "qu'elles ne l'atteignent" pas. Une sacrée force de caractère.

Lizzy Howell à gauche avec Maddy Jone, influenceuse américaine, en mai 2018.
Lizzy Howell à gauche avec Maddy Jone, influenceuse américaine, en mai 2018. (ASTRID STAWIARZ / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)