La médaille du jour, France info

La médaille du jour. Le 9 octobre devient la "Journée Peter Norman" en Australie

L'Australie va ériger une statue à la gloire de Peter Norman et célèbrera chaque 9 octobre ce sprinter présent sur le podium lorsque deux athlètes, aux JO de Mexico en 1968, ont levé le poing pour protester de la situation des Afro-Américains.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Peter Norman (à gauche) sur le podium du 200 mètres aux JO de Mexico, avec Tonnie Smith (au centre) et John Carlos (à droite.)
Peter Norman (à gauche) sur le podium du 200 mètres aux JO de Mexico, avec Tonnie Smith (au centre) et John Carlos (à droite.) (- / EPU)

Mieux vaut tard que jamais, l'Australie vient d'annoncer qu'elle allait ériger une statue à la gloire de Peter Norman. Mais qui est Peter Norman ? Vous le connaissez tous. C'est le sprinter blanc présent sur le podium des Jeux olympiques de Mexico en 1968 avec ceux qui sont passés à la postérité : Tommie Smith et John Carlos, les deux athlètes noirs américains, le poing levé, gantés de noir.

C'est peut-être la photo la plus célèbre de l'histoire du sport. Mais l'histoire n'a pas retenu Peter Norman, en tout cas jusqu'à récemment. Pourtant, sur cette photo, l'Australien arbore le badge d'un mouvement pour les droits civiques. Il soutient les deux sprinteurs américains et même plus car Tommie Smith et John Carlos avaient certes préparé leur coup, mais l'un des deux, au moment de monter sur le podium, avait oublié sa paire de gants. C'est lui, Peter Norman, qui leur conseille alors de partager la paire qui reste et de prendre chacun un gant. Les deux Américains seront exclus à vie des JO pour ce geste et Peter Norman, lui qui n'a jamais regretté son action, sera ostracisé dans son pays et mis de côté pour les Jeux de Munich quatre ans plus tard, oublié par les organisateurs de Sydney en 2 000.

Une journée Peter Norman décrétée

Il a fallu attendre 2012, six ans après sa mort, pour voir l'Australie présenter des excuses officielles à Peter Norman et donc 2018 pour que l'Ordre du Mérite lui soit remis à titre posthume et que soit décidée la mise en place d'une statue en bronze aux abords du stade Lakeside de Melbourne. La fédération australienne d'athlétisme reconnait que l'hommage arrive "très en retard" mais elle y ajoute une autre célébration. Le 9 octobre sera désormais la "Journée Peter Norman" en Australie. Cette date est celle des funérailles du sprinteur, en 2006. Ce jour-là, parmi les porteurs du cercueil, il y avait deux anciens athlètes américains : Tommie Smith et John Carlos, qui eux, ne l'ont jamais oublié.

Peter Norman (à gauche) sur le podium du 200 mètres aux JO de Mexico, avec Tonnie Smith (au centre) et John Carlos (à droite.)
Peter Norman (à gauche) sur le podium du 200 mètres aux JO de Mexico, avec Tonnie Smith (au centre) et John Carlos (à droite.) (- / EPU)