Cet article date de plus de trois ans.

La médaille du jour. Football : lassé des moqueries, les Écureuils du Bénin voudraient changer de surnom

écouter (1min)

La Fédération béninoise de football a lancé une consultation pour trouver un nouveau surnom pour l'équipe nationale.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les Écureuils du Bénin le 17 novembre 2015 à Ouagadougou (Burkina Faso). (MAXPPP)

Les équipes nationales africaines sont réputées pour leurs surnoms, Ils sont souvent liés à des animaux qui inspirent le respect, la puissance ou la crainte. Les Lions Indomptables pour le Cameroun, les Lions de la Teranga pour le Sénégal, les Éléphants de Côte d'Ivoire, les Aigles du Mali, les Léopards de la République démocratique du Congo, les Panthères du Gabon... Et puis il y a les Écureuils du Bénin. C'est sûr qu'en terme de crédibilité, pour inspirer la crainte ou le respect, l'écureuil, on n'y pense pas d'emblée. Ça suscite beaucoup de moqueries en Afrique beaucoup de chambrage entre joueurs qui en ont assez de se faire appeler "Tic et Tac" ou "Caisse d'Epargne".

La plupart des noms d'animaux sont pris

La Fédération béninoise de football prend donc le taureau par les cornes  – ou plutôt l'écureuil par la queue – et lance une étude sur le changement de surnom de l'équipe nationale. Alors que sur le terrain, ça va bien, même très bien : le Bénin est proche d'une qualification pour la Coupe d'Afrique des nations, après avoir battu l'Algérie ou plutôt les Fennecs d'Algérie.

Le problème, pour le Bénin, c'est que la plupart des noms d'animaux sont pris. Il va falloir être créatif et pas changer pour changer. Car, comme l'explique Emmanuel Imoroule défenseur béninois de Caen à Konbini, "si c'est pour nous appeler 'les Autruches', autant garder 'les Écureuils' !"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.