La médaille du jour, France info

La médaille du jour. Aries Susanti Rahayu est la femme la plus rapide du monde, en escalade de vitesse

L'Indonesienne Aries Susanti Rahayu a remporté samedi la Coupe du monde d’escalade de vitesse. Elle escalade un mur de 15 mètres en moins de sept secondes.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Aries Susanti Rahayu, la femme la plus rapide du monde, en escalade de vitesse.
Aries Susanti Rahayu, la femme la plus rapide du monde, en escalade de vitesse. (HOTLI SIMANJUNTAK / EPA)

Elle s’appelle Aries Susanti Rahayu. Elle est indonésienne, elle a 24 ans et depuis samedi 19 octobre, c’est la femme la plus rapide du monde, en escalade de vitesse. La première femme à passer sous la barre des sept secondes. C’était à Xiamen en Chine, pour la dernière étape de la Coupe du monde d’escalade de vitesse. Une compétition qui prend la forme d’un duel : deux grimpeuses chacune dans leur couloir d’escalade, face à un mur de 15 mètres de haut, cinq degrés d’inclinaison et des grosses prises sur lesquelles s’appuyer, mais ça parait tellement dur que nous tous ici on mettrait une bonne partie de la journée pour monter de quelques mètres. On est donc samedi, c’est la finale et Aries Susanti Rahayu bondit, plus vite que Spiderman. C'est spiderwoman ! Elle avale les 15 mètres en six secondes 995 millièmes. 

Record du monde 

Ce record du monde était détenu jusque là par sa rivale du jour la Chinoise Yi Ling Song avec déjà un très bon temps : sept secondes et dix centièmes. Une performance qui permet à l’Indonésienne de décrocher la médaille de bronze au classement général de cette Coupe du monde d’escalade de vitesse. Sur la saison, la femme la plus rapide du monde est devancée par une Française : Anouck Jaubert qui termine cette année deuxième au général. Après avoir remporté deux fois la médaille d’or en 2017 et 2018, Anouck Joubert a détenu un temps ce record du monde de vitesse, avec sept secondes et ttrente-deux centièmes. Elle se focalise en ce moment sur les Jeux olympiques de Tokyo l’an prochain, où il faut briller aussi dans les deux autres disciplines de l’escalade, le bloc, et l’escalade de difficulté. Elle essaiera de décrocher son billet lors du tournoi préoloympique de Toulouse le mois prochain.


Quant à la nouvelle championne du monde de vitesse, l’Indonésienne Aries Susanti Rahayu, sa performance la fait surtout connaître dans le monde entier. Elle qui avait déjà été consacrée par le magazine Forbes, en Asie, dans la liste des 30 personnalités asiatiques de moins de 30 ans qui comptent. 

Aries Susanti Rahayu, la femme la plus rapide du monde, en escalade de vitesse.
Aries Susanti Rahayu, la femme la plus rapide du monde, en escalade de vitesse. (HOTLI SIMANJUNTAK / EPA)