Cet article date de plus de quatre ans.

La médaille du jour. Anna Korakaki, championne de tir au pistolet, sera la première femme porteuse de la flamme olympique au départ d'Olympie

Un grand honneur pour Anna Korakaki championne de tir, d'autant qu'elle sera la première femme de l'Histoire à partir du site d'Olympie avec la flamme dans les mains. 

Article rédigé par franceinfo, Xavier Monferran
Radio France
Publié
Temps de lecture : 3 min
Anna Korakaki à l'épreuve du pistolet à 25 mêtres aux JO de Rio, le 9 août 2016. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)

Vous le savez, tous les quatre ans, avant les Jeux Olympiques, la flamme est allumée sur le site antique d'Olympie, en Grèce, avant de rejoindre sa destination finale, la vasque des Jeux. En l'occurence, ce sera donc Tokyo fin juillet.

Tout partira d'Olympie le 12 mars prochain. Et c'est donc Anna Korakaki, championne olympique en titre de tir au pistolet, qui a été choisie pour être la première porteuse de la flamme, après l'allumage par la grande prêtresse. Un grand honneur : elle sera la première femme de l'histoire à partir du site d'Olympie avec la flamme dans les mains.
La décision a été prise à l'unanimité par le comité olympique grec. Et ce n'est pas tout puisque c'est aussi une femme, Katerina Stefanidi, championne olympique en titre de saut à la perche, qui portera la flamme au stade Panathénaïque d'Athènes, le 19 mars, et qui la remettra à la délégation de Tokyo.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.