La médaille du jour, France info

La médaille du jour. Amandine Tissier, handballeuse, plus forte que la sclérose en plaques qui l'atteint

Atteinte d'une sclérose en plaques décelée en décembre, Amandine Tissier a repris la compétition.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Amandine Tissier, handballeuse au Brest Bretagne Handball.
Amandine Tissier, handballeuse au Brest Bretagne Handball. (MAXPPP)

C'était au mois de décembre et ça a commencé par la main droite, un matin, puis la gauche. Des fourmillements, un peu, beaucoup, puis incessants. Des fourmillements qui redescendent et finissent par toucher ses deux pieds. La handballeuse de Brest Amandine Tissier ne s'inquiète pas trop, au début, car ce sont les vacances. Elle prend quand même rendez-vous avec la médecin de son club, pour faire des examens à son retour. Une IRM est programmée et on détecte des taches blanches au niveau de son cerveau.

Le couperet tombe. Le neurologue lui diagnostique une sclérose en plaques. La demi-centre du Brest Bretagne Handball est abasourdie. Sa première question : "Est-ce que je vais mourir ou pas ?"

Alors que trois de ses coéquipières sont championnes d'Europe avec l'équipe de France, Amandine Tissier traverse une période difficile. Elle choisit un traitement hebdomadaire qui entraîne des maux de tête et de la fatigue mais ne l'empêche pas de jouer au handball. Elle doit se reposer et apprendre à faire des vraies pauses entre les entraînements pour ménager son corps meurtri.

Amandine Tissier est revenue à la compétition ce mois-ci. Et réalise un super retour. Avec trois buts inscrits, la joueuse originaire de Sablé-sur-Sarthe est la deuxième meilleure marqueuse du BBH face à Nice, en championnat, le 17 février. Immense preuve de confiance, son club vient de lui proposer une prolongation de son contrat qui se termine en juin prochain. Elle réflechit à la proposition.

Amandine Tissier, handballeuse au Brest Bretagne Handball.
Amandine Tissier, handballeuse au Brest Bretagne Handball. (MAXPPP)