L'invité de 8h15, France info

Roger Karoutchi : "Il y a une nostalgie de Sarkozy"

Invité de France Info, Roger Karoutchi, sénateur des Hauts-de-Seine et vice-président de l'UMP, tire à boulets rouges sur l'actuel gouvernement. "Les Français qui ont voté Hollande sont déçus, ceux qui n'ont pas voté Sarkozy regrettent ; l'image de Sarkozy est revalorisée par les échecs de Hollande". Bref, estime-t-il, "il y a une espèce de nostalgie".

(©)

C'est un homme désabusé. Roger Karoutchi dit ne plus rien attendre de François Hollande. Invité de France Info ce lundi matin, à la veille des voeux télévisés du chef de l'Etat, le sénateur des Hauts-de-Seine, et vice-président de l'UMP, s'est montré (forcément) très critique à l'encontre de la majorité.

Interrogé sur le Top 50 des personnalités, paru hier dans le Journal du dimanche, qui place Nicolas Sarkozy en 15e position et François Hollande en 49e, Roger Karoutchi en fait la lecture suivante : "Les Français qui ont voté Hollande sont déçus, ceux qui n'ont pas voté Sarkozy regrettent ; l'image de Sarkozy est revalorisée par les échecs de Hollande".

Retour de Sarkozy après les européennes ?

La question est désormais sur toutes les lèvres : quand l'ancien chef de l'Etat va-t-il annoncer publiquement son retour ? "M oi, je peux vous dire il faut qu'il revienne" . Mais quand ? " Certains disent : après les européennes" .

Son retour provoque toutefois quelques remous à l'UMP. "C e que je n'aime pas c'est ceux qui, à l'UMP, veulent changer les règles, déplacer la primaire de 2016 à 2015" .

Quant à Nathalie Kosciusko-Morizet, en difficultés en ce moment à Paris, Roger Karoutchi salue " une femme courageuse et volontaire" , et relativise ses cafouillages : la campagne, estime-t-il, ne commencera réellement que le 10 janvier.

Un mot enfin de la polémique autour de la "quenelle" et de Dieudonné : " c'est de l'antisémitisme primaire" . Sur le comportement de Nicolas Anelka, qui s'est défendu d'avoir eu un geste antisémite, et qui parle plutôt de geste anti-système, il a ces mots : " Si je gagnais ce que gagne Anelka, je ne sais pas si je ferais des gestes anti-système" .

(©)