Cet article date de plus de huit ans.

Pécresse voit le "big bang territorial" faire "pschitt"

écouter
Invitée ce mercredi de France Info, la députée UMP des Yvelines a critiqué "l'impréparation totale" de la réforme territoriale. "Comment voulez-vous avoir confiance?" Et elle a appelé Henri Guaino à changer d'avis et à voter quand même UMP aux élections européennes.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (© Radio France)

 "On avait fait toute une série de premiers pas vers la simplification du mille-feuille territorial. Mais tous ces premiers pas ont été abrogés par François Hollande il y a quelques mois. Alors qu'est-ce qu'il y a de très concret dans les déclarations du gouvernement, de très clair? Une seule chose, une seule : le report des élections d'un an. Alors est-ce que finalement tout ça ne se résume pas à une stratagème : supprimer les élections pour supprimer les défaites"  a déclaré Valérie Pécresse.

"Moi j'ai quand même une peur. Jean-Marc Ayrault en janvier nous avait annoncé un big bang fiscal. J'ai quand même peur que le big bang territorial fasse pschitt comme le big bang fiscal."  Et elle insiste  : "Pour le moment  je ne vois que du brouillard, que des zigzags. Nous avons besoin de clarté". 

Guaino et son non vote UMP : "Alors je dis à Henri..."

Interrogée sur Henri Guaino qui a affirmé qu'il ne votera pas UMP aux européennes, et donc Alain Juppé demande le départ du parti, Valérie Pécresse a répondu en affirmant qu'elle avait tiré  "les leçons de nos divisions. Il y a eu une guerre des chefs à l'UMP. A chaque fois qu'on se divise, on se décrédibilise. Et on s'affaiblit. Alors je dis à Henri : 'n'affaiblis pas ta famille politique. Fais comme moi, soutiens là. Sois derrière parce que nous avons besoin d'être plus fort en Europe.'"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.