L'invité de 8h15, France info

E.Joly (EELV) : Sarkozy, "plus personne ne le croit"

La candidate d'Europe Ecologie-Les Verts à l'élection présidentielle voit dans les annonces du chef de l'Etat une "fuite en avant" en raison de la "dévalorisation de la parole présidentielle". Eva Joly estime par ailleurs que l'écologie est la solution aux problèmes de chômage et de santé en France.

(©)

 

Nicolas Sarkozy et les "valeurs" 

"Ce qu’on voit là, avec Nicolas Sarkozy, c’est la dévalorisation […] de la parole présidentielle et la fuite en avant. Plus personne ne le croit […] donc il ne peut plus s’exprimer banalement [….] il doit avoir des idées de plus en plus fortes, donc là, c’est le référendum, et un référendum dans lequel il veut faire passer les chômeurs qui sont 4 millions dans notre pays pour de fainéants, c’est très scandaleux".

Le nucléaire

"Nous voulons une sortie du nucléaire sur une période de 20 ans […] et les centrales seront fermées au fur et à mesure de leur arrivée à maturité […] Cette période là, nous la mettons à profit pour monter en puissance sur les énergies renouvelables et (pour) isoler nos bâtiments, pour diminuer notre consommation".    

Retard dans les sondages

"Je n’ai pas les yeux rivés sur les sondages […] Je veux expliquer aux Français que l’écologie c’est la solution […] c’est la solution aux problèmes de l’emploi, aux problèmes de santé [...] Il y a 32 millions de logement mal isolés en France ; c’est du travail pour des dizaines d’années pour des centaines de milliers de personnes [...] En Allemagne, ils ont créé 380.0000 emplois dans les énergies renouvelables ; c’est trois fois plus que dans le nucléaire".

Nicolas Hulot

"Il n’a pas été là depuis qu’il est parti en mer […] Nous avons une convergence de points de vue".  

Soutenue par les Verts ? 

"Je vois autour de moi les cadres du parti […] je vois un parti en ordre de marche derrière moi'. 

(©)