Cet article date de plus de dix ans.

Croissance nulle: Lebranchu refuse un "geste" aux fonctionnaires

Invitée ce jeudi matin de France Info, la ministre de la Fonction publique s'est appuyée sur les statistiques de l'Insee pour refuser un "geste" aux fonctionnaires qui se mobilisent aujourd'hui pour leurs salaires : "En croissance zéro il n'y aura pas de revoyure."
Article rédigé par Jean Leymarie
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min
  (Marylise Lebranchu, ministre de la Fonction publique © RADIO FRANCE)

 Marylise Lebranchu a rejeté d'emblée le geste demandé par les fonctionnaires - qui vont se mobiliser cejeudi - pour améliorer leurs salaires : "Dans l'immédiat non, les fonctionnaires le savent, le Premier ministre a été extrêmement clair, nous ne pourrons faire de geste que quand la croissance redémarrera dans notre pays. Elle est nulle. En croissance zéro il n'y aura pas de revoyure ".

Mais la ministre de la Fonction publique a tenu à s'expliquer sur les choix faits par le gouvernement : "Quand on augmente le point d'indice, on augmente proportionnellement les salaires. C'est à dire on augmente beaucoup plus les hauts salaires que les plus bas salaires. Donc dans un contexte de croissance zéro, on a choisi d'augmenter, 46 euros en moyenne, aux catégories C qui sont payés proches du SMIC, plutôt que d'augmenter le point d'indice qui fait une toute petite somme pour ceux qui sont payés le moins. Et c'est important parce que c'est 1,6 millions d'agents."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.