L'invité de 8h15, France info

Baisse de la fiscalité : le Medef "reste sur sa faim"

Le président du Medef était l'invité de France Info mercredi matin pour réagir, pour la première fois, sur les annonces mardi de Manuel Valls. Pierre Gattaz a salué le discours de politique générale du Premier ministre, qui "confirme les orientations du président de la République". Mais le Medef s'inquiète de la baisse de la fiscalité pour les entreprises, insuffisante selon lui.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

"Un plaidoyer pour l'entreprise, les salariés, les cadres, les entrepreneurs, les patrons, les artisans ", voilà comment Pierre Gattaz, invité de France Info mercredi matin considère le discours de politique général de Manuel Valls mardi. Un discours qui selon lui "confirme les orientations du président de la République sur la forme ", mais "sur le fond nous sommes encore sur notre faim ", ajoute-t-il.

"Nous avons une
confirmation qu'il y aura 10 milliards de moins sur le coût du travail, ce qui
est une bonne nouvelle, c'est un des plus élevés d'Europe. Sur la fiscalité par
contre nous restons sur notre faim...
Sur 2015 il n'y aura qu'un milliard de baisse de la fiscalité, et par
rapport à l'urgence de l'économie française, nos entreprises sont asphyxiées...
" exlique le président du Medef sur France Info.

Urgence à simplifier la réglementation

Pierre Gattaz demande également au gouvernement de "crédibiliser " le pacte de responsabilité. Il faut selon lui "mettre en place un environnement de confiance ", qui passe par "des mesures concrètes urgentes de simplification de la réglementation ". Pour ce qui est des contreparties en terme d'emplois, il assure que le Medef va "jouer le jeu ", à condition de "faire sauter les verrous qui nous empêchent d'embaucher ", si "le gouvernement nous simplifier notre vie ".

Enfin, Pierre Gattaz a salué la simplification du "mille-feuille territorial" annoncée par Manuel Valls mardi, et demande que le compte de pénibilité prévu par le gouvernement soit lui aussi fondamentalement simplifié.

(©)