L'invité de 19h15, France info

Réforme des urgences : "Pas un plan de moyens mais d'organisation" (Pierre Carli)

L'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) a annoncé son plan de réforme pour les cinq années à venir. Pierre Carli, le chef de service du SAMU de Paris, est l'invité du 19h15. Il explique les engagements annoncés ce mardi par Martin Hirsch. Parmi eux, diviser par deux les temps d'attente.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Pierre Carli, le chef de service du SAMU de Paris © Maxppp)

Pierre Carli, le chef de service du SAMU de Paris et président du Conseil national de l'urgence hospitalière, explique la réforme des urgences annoncée ce mardi matin par l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP).

Priorité aux temps d'attente. Alors que ces derniers sont en moyenne de quatre heures, l'AP-HP ambitionne de les réduire et de les diviser par deux. Selon Pierre Carli, cette réduction va passer par un travail "en amont des urgences ". Il s'agira de "mieux orienter les patients " mais aussi d'assurer une meilleure "cohérence des services publics " entre le SAMU et les pompiers. La réforme des urgences va passer également par la création d'un "fast drive ", c'est-à-dire d'un circuit rapide, pour les patients qui n'ont pas besoin de soins "compliqués ".

D'autre part, une nouvelle organisation sera mise en place "en aval des urgences ", afin de "trouver plus rapidement des lit pour les patients qui doivent être hospitalisés ".

(Pierre Carli, le chef de service du SAMU de Paris © Maxppp)