Cet article date de plus de six ans.

Todeschini : le "sacrifice" des soldats français "n'est pas vain"

écouter (10min)
Après avoir passé Noël à Bangui avec les soldats français de Sangaris, le secrétaire d'Etat chargé des Anciens combattants et de la Mémoire était ce jeudi matin l'invité de France Info.
Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (Jean-Marc Todeschini invité de France Info depuis Bangui © MAXPPP)

C'était un "honneur " a dit Jean-Marc Todeschini "de perpétuer cette tradition qui voit des membres du gouvernement passer les fêtes de fin d'année auprès des forces françaises".   Le secrétaire d'Etat chargé des Anciens combattants et de la Mémoire a saisi cette occasion "pour saluer le travail quotidien de ces femmes et de ces hommes. Ils ont payé pour certain au prix du sang cette mission. Quatre hommes sont décédés, d'autres sont blessés. Leur sacrifice n'est pas vain". 

Pour Jean-Marc Todeschini, ces soldats "ont ramené, pratiquement la sécurité " en Centrafrique, "bien sûr c'est volatile. On a encore des problèmes régulièrement ".  Il a aussi rappelé que "la mission Sangaris a vocation à réduire sa voilure et à transférer la mission aux forces de l'ONU. C'est ce qui se passe". 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.