L'interview politique, France info

Thierry Mandon : l'université face à un "choc démographique considérable"

Invité ce mardi de France Info, le secrétaire d'Etat chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a déclaré comprendre l'inquiétude des étudiants toujours pas inscrits pour la prochaine rentrée.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Thierry Mandon invité ce mardi de France Info © MAXPPP)

"C'est un dossier pour lequel nous avons mobilisé tous les recteurs pour que chaque cas individuel soit traité d'ici la rentrée" a assuré ce mardi matin Thierry Mandon. "Il faut attendre d'avoir la vision claire des effectifs ". Et s'il comprend l'inquiétude des étudiants, le secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur tire la sonnette d'alarme : "On doit ouvrir les yeux très grands sur ce qui est en train de se passer. C'est un choc démographique considérable à l'université. Chaque année c'est à peu près entre 30 à 50.000 étudiants de plus, c’est-à-dire l'équivalent de deux universités. On demande aux universités d'accueillir un nombre très important d'étudiants supplémentaires. C'est cette question-là qu'il faut traiter dans la durée".  

"Augmenter les moyens pour l'enseignement supérieur"

Et pour traiter cette question dans la durée, Thierry Mandon estime qu'il faudra "dans les années qui viennent une mobilisation financière supérieure de la nation en direction de ses universités. Pour la rentrée 2016, les choses iront. Mais à l'évidence il faudra augmenter les moyens consacrés à l'enseignement supérieur."

 

(Thierry Mandon invité ce mardi de France Info © MAXPPP)