Cet article date de plus de sept ans.

Philippot : la "panique électorale" explique les rétropédalages fiscaux

écouter (10min)
Invité ce mercredi matin de France Info, le vice-président du FN, a réagi aux derniers reports et annulations de mesures fiscales décidés par le gouvernement. Des reculs qu'il explique par "la crainte de la dynamique du FN, la panique électorale."
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

 A LIRE AUSSI ►►► Fiscalité : à un mois des régionales, l'exécutif en marche en arrière

"Ce sont de bonnes nouvelles pour les personnes concernées malheureusement, ce n'est qu'électoraliste. Tout le monde l'aura compris. Il y a des élections régionales dans cinq semaines. Et transitoire. Ce sont des décisions sous la panique électorale, sous la panique de la dynamique du Front national" a déclaré Florian Philippot. "Attention : gare à l'après régionales. Dès les 6 et 13 décembre passés, toutes ces mesures qui témoignent que la logique d'austérité continue et s'accentue en France jusqu'à toucher les personnes handicapées, les retraités, les petites communes, va reprendre de plus belle si on n'envoie pas un signal fort dans les urnes".

Florian Philippot a aussi critiqué les dernières propositions de Nicolas Sarkozy en matière de sécurité. "Nicolas Sarkozy nous fait dans le recyclage de l'enfumage"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.