L'interview politique, France info

Mali : l'Allemagne fait le service minimum

L'amitié franco-allemande est célébrée en grande pompe ce lundi et demain à Berlin à l'occasion du 50e anniversaire du traité de l'Elysée : une amitié qui s'effrite quand il s'agit d'envoyer des soldats au Mali...

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Et oui, l'Allemagne
fait le service minimum : alors que la France a
engagé ses troupes sur le terrain, Berlin s'est contenté
d'envoyer deux avions de transport. Angela Merkel a mis cinq 
jours avant de réagir pour saluer l'engagement de la France au
Mali. Et  c'est LE point
faible de la coopération franco-allemande : et comme c'est le couple moteur de
l'UE, la défense européenne ne voit pas le jour.

Le vert Daniel Cohn-Bendit s'est indigné du manque de réaction des partenaires de la France devant
ses collégues du parlement européen.

En Allemagne, avant
d'envoyer des soldats au feu, il faut un vote du
parlement mais  Angela Merkel
préfère éviter de se mettre le pays à dos. Dans quelques mois la
chancelière va se lancer dans une bataille législative
serrée. D'où  la déception des
parlementaires français, le député UMP Axel Poniatowski, vice-président de la
commission des affaires étrangères :

"Proposer de mettre à disposition deux avions de transport de troupes,  c'est juste pas le niveau du tout de ce qu'ont peut leur demander."

Mais il n'y a pas que
la campagne électorale qui explique la frilosité des Allemands, c'est beaucoup plus
profond que ça, estime le socialiste Jean-Louis Bianco ancien secrétaire général de
l'Elysée de Mitterrand :"Les Allemands répugnent à engager leurs forces au combat".

Et pourtant toutes les
institutions et les structures existent pour mettre en place une défense
commune : la brigade franco allemande, le conseil franco-allemand de la défense et
de la sécuité, les parlementaires des deux côtés du Rhin se rencontrent tous les
trimestres. Mais rien n'y fait... Hans Stark pense que cela peut changer, il est
chercheur à l'Institut français des relations
internationales : "Le comble a été l'affaire libyenne . Mais beaucoup estime qu'il faut faire davantage..."

Une vraie défense
européenne est donc à construire, FH et angela merkel en parleront certainement
auj, la cnahceliere recoit le pdt à berlin, mais il auront d'autres sujets de
conversation, notamment les sol pol pour résoudre la crise en europe, et sur ce
sujet aussi ils ont pas mal de divergences

 

 

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)