L'interview politique, France info

"Le vrai premier parti de France, c'est l'abstention" (Dupont-Aignan)

La campagne pour les élections départementales a commencé. Deux semaines avant le premier tour de scrutin, Nicolas Dupont-Aignan, député de l’Essonne et président de Debout la France, était ce matin l'invité de France Info. Il réagit aux déclarations ce weekend du Premier ministre Manuel Valls qui a dit sa "peur" face à un Front National en mesure de gagner en 2017 selon lui.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Nous sommes à deux semaines du premier tour des élections départementales. La campagne officielle débute ce matin avec notre invité sur France Info, le président de Debout la France, Nicolas Dupon Aignan qui se dit à moitié surpris de voir le débat se braquer autour du Front National. "C'est la seule arme qui reste à un pouvoir usé jusqu'à la corde et qui ne parle même plus de ce qu'il peut faire pour les Français car il semble à l'avance totalement découragé ", estime-t-il. 

Nicolas Dupont Aignan qui a écouté le Premier ministre Manuel Valls dimanche et qui "trouve ça assez angoissant d'entendre un Premier ministre angoissé ", non pas par les résultats de sa politique mais par le Front National. "On envie de dire au Premier ministre : 'Parlez nous de la France ", réagit-il.

Pour Nicolas Dupont-Aignan, aujourd'hui "le vrai premier parti de France, c'est l'abstention ".  "PS et UMP sont à bout de souffle ", estime le président de Debout la France, qui assure que le Front National n'est pas la seule alternative. "On reconstruira avec des gens neufs ", explique-t-il, convaincu que "l’opinion cherche autre chose que le Front Nationa l". 

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)