Cet article date de plus de sept ans.

Le Roux sur Sivens : "Une poignée (de militants) ne peut pas arrêter des projets d'utilité générale"

écouter (10min)
Le président du groupe socialiste à l'Assemblée était ce lundi l'invité de France Info. Il a notamment défendu le projet de barrage de Sivens après avoir estimé que toute la lumière devait "être faite" sur la mort d'un jeune militant.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

A LIRE AUSSI ►►►Sivens : "Vont-ils oser" construire un barrage sur un cadavre?

Pour Bruno Le Roux, il faut "dissocie r" la mort du jeune militant écologiste sur le site du barrage du projet de barrage lui-même. "Il faut arriver à déterminer dans quelles conditions cela ( la mort du jeune homme) s'est passé. De l'autre côté, il y a la nécessité, très certainement, à continuer à discuter, à convaincre. Mais il y a des projets qu'ont ne peut pas arrêter simplement parce qu'il y a une manifestation". Ce qui a été le cas pour l'écotaxe notamment : "On devrait avoir un certain nombre de guides. Le premier guide c'est est-ce que pour chacun de ces projets les procédures ont été respectées. Oui. Et il y en a des nombreuses. Et il y a le vote des citoyens. Mais en enfin une poignée ne peut pas réussir à arrêter des projets qui ont pu être pour les uns ou les autres reconnus d'utilité générale".

Thevenoud-Carrez : "Aucune indulgence"

Le président du groupe socialiste à l'Assemblée a aussi réagi aux soucis fiscaux de Gilles Carrez, le président de la commission des Finances de l'Assemblée : "Je ne veux pas qu'on excuse la faute de l'un par celle des autres. Les autres doivent être dans les mêmes conséquences à tirer que celles qu'on a fait pour monsieur Thevenoud. Aucune indulgence. Que la rigueur pour les autres on se l'applique d'abod à soi-même" .

A LIRE AUSSI ►►► Impôt sur la fortune : Gilles Carrez (UMP) risque le redressement fiscal

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.