Cet article date de plus de dix ans.

Jean-Luc Mélenchon est-il en train de réussir son OPA sur l’extrème gauche ?

écouter (5min)
Opération séduction ce week-end pour le candidat du Front de Gauche à la présidentielle. Jean-Luc Mélenchon et ses partisans vont distribuer son programme un peu partout en France. Un Jean-Luc Mélenchon qui est passé à l’offensive depuis la fin de la primaire du PS, convaincu que le choix de François Hollande lui ouvre un boulevard à la gauche de la gauche.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Après avoir réussi son raid plus ou moins amical sur le Parti Communiste, dont il porte les couleurs, voici que Jean-Luc Mélenchon prend des parts de marchés au NPA et à Lutte Ouvrière. Orphelins de leurs leaders charismatiques, Olivier Besancenot et Arlette Laguiller, les candidats des formations trotskistes plafonnent à 1 ou 2% dans les sondages. Le candidat du Front de Gauche ne s’envole toutefois pas spécialement dans les sondages. D’après le tout récent baromètre Ipsos/Logica pour France Info/Le Monde et France Télévision, Jean-Luc Mélenchon recueille 6% d’intention de vote, en recul de 2 points.

A l’extrême droite, Marine le Pen poursuit sa tournée aux Etats-Unis

Avec des hauts et des bas. Seuls quatre ambassadeurs ont répondu présent à son invitation à déjeuner hier au siège de l’ONU à New-York - la table avait été dressée pour 30 convives - et la candidate du Front national a du annuler le discours qu’elle avait prévu de prononcer. En revanche, l’ambassadeur israélien est passé prendre un verre, ce qui a permis à la présidente du FN de dire qu’elle espérait que la page du "détail " était tournée (référence à la déclaration de son père sur les chambres à gaz). L’ambassadeur israélien a dit avoir "apprécié la conversation ", mais ses services ont ensuite parlé d’un "malentendu ".

Nicolas Sarkozy et Barack Obamaà la télé ce soir

Mais l’actualité du jour se déroule à Cannes, où s’achève cet après-midi le sommet du G20, avec ce soir un point d’orgue cathodique. Huit jours après son émission sur TF1 et France 2, Nicolas Sarkozy revient en effet sur les mêmes chaînes ce soir, à la même heure, en plein JT. Mais cette fois il sera accompagné, et plutôt bien accompagné. Interview croisée avec Barak Obama. TF1 n’avait sollicité qu’un entretien avec le président américain, mais la Maison Blanche et l’Elysée se sont mis d’accord pour partager l’écran. Belle occasion pour le chef de l’Etat français de montrer qu’il tutoie les grands de ce monde.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.