L'interview politique, France info

Jack Lang regrette le mal fait à l'école "par les gouvernements successifs"

Invité de France Info, le président de l'Institut du monde arabe et ancien ministre de l'Education a appelé à "changer de braquet sur l'école". Il a aussi affirmé que le Qatar ne finançait pas le terrorisme.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

"On verse aujourd'hui des larmes de crocodile. On prend de grands airs à propos de l'école. D'abord on devrait dire 'merci les maîtres', qui sont en première ligne, en avant-garde. Mais pas merci aux gouvernement successifs qui ont  fait beaucoup de mal à l'école depuis dix ans. Suppression de la formation des maîtres! Vous imaginez ça. On a abusivement complexifié les programmes. On a supprimé l'enseignement des arts et de la culture à l'école. Et c'est un des meilleurs remèdes contre la violence " a dénoncé Jack Lang.

Instruction civique : "Beaucoup, beaucoup trop et beaucoup trop mal fait"

"Qu'au moins ces circonstances tragiques permettent l'occasion d'un changement véritable, pas seulement superficiel. Il faut une formation des maîtres par des écoles professionnels. Et non pas par des universités qui n'ont aucune compétence pour cela. Il faut réviser profondément les programmes. Inutile d'ajouter des heures d'instruction civique, il y a en déjà beaucoup, beaucoup trop et beaucoup trop mal faites. Il faut revenir à l'essentiel..."

Le Qatar qui financerait les terroristes : "C'est faux!"

Pour le président de l'Institut du monde arabe,  l'islam est  "une religion de paix et de lumière, qui a compté parmi ses penseurs des hommes d'ouverture, et c'est ce qu'il faut enseigner à travers ceux qui en sont les hauts responsables."

Et il a pris la défense du Qatar "Il faut éviter les approximations. On dit en permanence que le Qatar financerait les terroristes, c'est faux ! C'est faux ! Jamais ! Qu'il y ait une sympathie pour les Frères musulmans, c'est possible. Mais on ne peut pas les assimiler automatiquement à des terroristes."  

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)