L'interview politique, France info

Fleur Pellerin : un retour à l'ORTF, "pas raisonnable aujourd'hui"

Invitée de France Info, la ministre de la Culture a commenté le rapport sur France Télévisions et la situation de Radio France. Elle a jugé "possible et souhaitable" des passerelles entre ces deux groupes publics.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

 "Je ne suis pas là pour donner de bonnes ou de mauvaises notes. Ce qui est important c'est d'avoir une vue d'ensemble. Et pour moi l'audiovisuel public doit être un aiguillon pour la création. On ne peut pas dire qu'il y a trop de chaîne dans l'absolu. Il faut voir si chaque chaîne a bien son identité, sa place " a indiqué Fleur Pellerin à propos de France Télévisions.

Sur Radio France, elle estime qu'il faut "avoir une vision très claire de ce que sont les comptes, de la situation réelle. Je ne suis pas pour un mariage ou des fusions forcées entre des radios. Il y a des identités très fortes de chaîne s." Quant à des passerelles entre ces deux groupes publiques, la ministre de la Culture les juge "possible et souhaitable dans les fonctions supports, la dynamique numérique, les sites internet. Ce sont plutôt des réflexions qui vont dans le bon sens. " Mais pas au point de refaire l'ORTF, "ce n'est pas du tout raisonnable aujourd'hui".

 "La culture, c'est un choix politique"

Fleur Pellerin a aussi réagi à l'appel "collectif et solennel" d'artistes français aux élus et au gouvernement pour le maintien du réseau culturel en France. "Le gouvernement a fait le choix de préserver la culture et on aimerait que l'ensemble des collectivités fassent aussi ce choix. La culture, c'est un choix politique. On a toujours le choix de donner la priorité à la culture ou de sacrifier la culture. Il faut mettre chacun en face de ses responsabilités."  

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)