L'interview politique, France info

Emmanuel Macron sur Areva : pas un "démantèlement"

Invité ce jeudi de France Info, le ministre de l'Economie, a commenté la "décision stratégique" annoncée ce mercredi à propos d'Areva et d'EDF. Un rapprochement conditionné à un pacte industriel.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

 "La décision qui a été prise c'est de stabiliser, de clarifier, de consolider la filière nucléaire, je ne parlerai pas de démantèlement. Ça se passe entre deux grandes entreprises publiques qui par le passé ont malheureusement très souvent, trop souvent, joué l'une contre l'autre" a expliqué Emmanuel Macron. 

"Aujourd'hui, notre volonté, c'est de donner une stabiité, une pérennité à la filière nucléaire qui est une filière d'avenir en France comme à l'international". Il a aussi précisé que ce rapprochement entre Areva et EDF était conditionné par un "vrai pacte industriel."   Un pacte qui doit être conclu d'ici à un mois. 

Pour le ministre de l'Economie : "Il n'y a pas de lien entre cette opération et les tarifs de l'électricité". Emmanuel Macron est aussi revenu sur les suppressions de postes annoncées en mai par Areva en rappelant la position du gouvernement : "Pas de licenciements secs et préservation des sites de production." 

A LIRE AUSSI ►►► Areva : l’Etat valide la cession de l'activité réacteurs à EDF

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)