L'interview politique, France info

David Cormand (EELV) sur la loi travail : "On met en place la flexiprécarité"

David Cormand, secrétaire national d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV), a estimé lundi sur France Info qu'avec le projet de loi sur la réforme du travail, "c'est la flexiprécarité qu'on est en train de mettre en œuvre".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

David Cormand, secrétaire national d'Europe Écologie-Les Verts (EELV), a dit, lundi sur France Info, qu'il "ne comprend pas dans quelle logique s'inscrit " le projet de loi sur la réforme du travail mais il comprend ce qu'il "détruit ". "C'est la flexiprécarité qu'on est en train de mettre en œuvre ", a-t-il dénoncé. "La réduction du temps travail, on la subit déjà. La réduction du temps de travail en France aujourd'hui ça s'appelle, le chômage. D'une réduction du temps de travail subie, le chômage, je préfère qu'on réfléchisse à une réduction du temps du travail choisi ", a expliqué David Cormand.

Selon le secrétaire national d'EELV, "la course à la réduction du coût du travail est un course perdue d'avance. On va aller jusqu'où ? On va s'aligner sur les salaires de la Chine ? Demain, l'Ethiopie ? On voit bien que cela n'a pas de logique. Pourtant les richesses elles sont générées. Il faut aller les chercher là où elles sont générées (…)  pour les redistribuer à l'ensemble de la population ".

"Croire que ce gouvernement peut agir en faveur de l'écologie est une faute "

David Cormand a aussi estimé que l'annonce de Ségolène Royal sur le prolongement de 10 ans de la durée de vie des centrales nucléaires marque la fin de l'écologie dans le gouvernement. "Continuer à croire que ce gouvernement peut agir en faveur de l'écologie est une faute ", a-t-il affirmé. Pour lui, la loi de transition énergétique est "le seul acquis en matière d'écologie depuis le début du quinquennat de François Hollande. On voit qu'avec cette demande de Ségolène Royal, c'est ce seul acquis tombe par terre !". 

Pour lui, il faut sortir du mythe que le nucléaire "est moins cher ".  "On a dit très longtemps que c'était la poule aux œufs d'or qui faisait l'électricité pour pratiquement rien. Aujourd'hui, on sait que c'est faux. Le coût du mégawattheure issu du nucléaire c'est 120 euros, le coût du mégawattheure issu du éolien, c'est  80 euros " a affirmé David Cormand.  Le secrétaire national d'EELV s'est aussi dit inquiet sur l'avenir d'EDF. "C'est la survie d'EDF qui est en jeu. On vient d'avoir les chiffres d'Areva de l'année précédente deux milliards de déficit. Maintenant qu'Areva est tombé et qu'on a forcé EDF d'intégrer Areva, c'est la maison mère, c'est EDF qui est en danger ", a-t-il estimé.

Aéroport Notre-Dame-des-Landes : le référendum "est un écran de fumée "

Le secrétaire national d'Europe Ecologie-Les Verts a également estimé que le référendum sur l'aéroport de Notre-Dame-des-landes "est un nouvel écran de fumée pour essayer de masquer une difficulté dans un dossier qui est une folie ." "Le projet de référendum qui était censé apaiser les choses a eu un effet, une mobilisations sans précédent samedi à Notre-Dame-des-Landes. La seule solution est d'arrêter ce projet fou ! ", a-t-il insisté.

David Cormand a critiqué Manuel Valls qui, selon lui, "a menti notamment en dissimulant un rapport de la Direction régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL), un service de l'Etat, qui expliquait qu'il était faux de considérer que l'aménagement de l'actuel aéroport aurait des conséquences sur la réserve naturelle à proximité ". "On dissimule des faits objectifs à la population pour imposer un projet immobilier ", a-t-il dénoncé.

"Europe Ecologie-Les Verts a raté un certain nombre de rendez-vous "

Le nouveau secrétaire national d'EELV a affirmé que le parti "Europe Ecologie-Les Verts a raté un certain nombre de rendez-vous. Pourtant l'espace écologique existe ". Selon lui pour que son parti se redresse, "il faut affirmer le projet écologiste et arrêter de se perdre dans des alliances qui nous font passer soit pour des sectaires, soit pour des opportunistes. Il faut remettre l'écologie au cœur de notre projet. Il faut affirmer l'écologie politique. Il faut refonder le parti Europe Ecologie-Les Verts qui n'est pas un outil efficace. Il faut s'ouvrir à la société ".

Pour David Cormand, EELV doit jouer un rôle dans la campagne pour l'élection présidentielle qui se déroulera l'année prochaine : "Il faut un projet écologiste pour la France en 2017. Il faut qu'EELV soutienne une candidature de l'écologie politique". Nicolas Hulot et Cécile Duflot "incarnent de façon solide l'écologie politique en France ", a-t-il précisé. S'agissant de la primaire à gauche, selon lui, "elle génère un espace politique qui est l'écosystème d'un projet écologiste ."

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)