Santé : Adrien Couret, directeur du groupe mutualiste Aéma, indique "avoir accueilli 100 000 assurés supplémentaires en 2021"

écouter (8min)

Aéma Groupe est le cinquième plus gros assureur français. Avec 104 millions d'euros de bénéfices l'année dernière, il compte un chiffre d'affaires de 11 milliards d'euros. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Adrien Couret, directeur du groupe mutualiste Aéma, le 2 mai 2022. (FRANCE INFO / RADIO FRANCE)

Cinquième plus gros assureur français, ce groupe mutualiste issu de la fusion notamment avec la Macif a publié lundi 2 mai ses résultats pour 2021. Ses bénéfices ont atteint 104 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de 11 milliards d’euros. Comment les assureurs mutualistes traversent la crise ? Comment se préparent-ils aux grands projets de l’Assurance maladie pour le nouveau quinquennat ?  "Le regroupement permet de développer plus de capacités pour mieux répondre à l’accompagnement de nos sociétaires, adhérents et clients", explique Adrien Couret Adrien Couret, directeur général d'Aéma groupe invité éco de franceinfo lundi 2 mai "Nous défendons des positions auprès des pouvoirs publics et développons des capacités communes  par exemple des réseaux de soins en assurance santé. Cela nous permet d’être plus forts mais de garder les identités de chacune de nos marques".  

Nous n’avons pas d’argent placé en Ukraine ou en Russie.

Adrien Couret, directeur général d'Aéma groupe

à franceinfo

"La première année a été réussie", poursuit-il. Concernant la guerre en Ukraine, le directeur général assure que "pour l'instant, il y a peu d'impact" sur l'activité de son groupe. "Nous n’avons pas d’argent placé en Ukraine ou en Russie et Biélorussie. Enfin, nous sommes très vigilants aux risques de cyberattaques qui peuvent exister et nous travaillons en cela avec les pouvoirs publics".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.