"Les politiques publiques qui fonctionnent le mieux, c'est celles les mains dans le cambouis", selon le prix Nobel d'économie Esther Duflo

écouter (8min)

C'est la seule femme française prix Nobel d'économie et première femme titulaire d'une chaire d'économie au collège de France, intitulée Pauvreté et politiques publiques. Et pourtant Esther Duflo se compare à un plombier.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Esther Duflo, prix Nobel d'économie, était l'invitée éco de franceinfo le 29 novembre 2022. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

C'est devenue une spécialiste de la pauvreté, pionnière d'une économie pragmatique. Esther Duflo prône une économie humaine et proche du terrain. "Les politiques publiques qui fonctionnent le mieux sont celles les mains dans le cambouis, explique la prix Nobel d'économie. Il faut aussi être respectueux des plus proches. Si on a ces deux lignes directrices, on arrive à différents types de politiques selon les priorités mais qui seront toujours utiles et éclairées."

Dans les pays riches, "les plus pauvres partagent la difficulté à se réaliser complètement  en tant qu'humains". Et comment y remédier ? "On a accès à l'éducation. Mais aujourd'hui les performances en mathématiques des enfants se dégrade d'année en année. Et on est le pays de l'OCDE où la corrélation entre la catégorie sociale et les performances scolaires est la plus forte. Donc on voit bien que le système a besoin de s'améliorer et peut le faire", souligne Esther Duflo.

Revoir l'émission en intégralité : 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.