Cet article date de plus de sept ans.

Jean-Michel Naulot : "Une nouvelle crise financière nous pend au nez"

écouter
Au sommet du G20, cette semaine en Australie, les dirigeants politiques devraient encore promettre de réguler la finance. Le font-ils vraiment ? Pas assez, selon Jean-Michel Naulot, ancien banquier et ancien membre de l'Autorité des marchés financiers (AMF). Sept ans après le début de la crise, le danger est réel.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Selon Jean-Michel Naulot, ancien membre de l'Autorité des marchés financiers, "la priorité des priorités doit rester de corriger l'hypertrophie de la finance ". D'après l'ancien banquier, les pays du G20 en sont loin. Jean-Michel Naulot donne l'exemple des produits dérivés.

Selon lui, "les encours des produits dérivés sont supérieurs à ceux de 2007 " et cela constitue un danger. De même, "le trading à haute fréquence n'est toujours pas réglementé,alors qu'il représente la moitié des transactions sur les marchés d'actions ". Jean-Michel Naulot est inquiet : "Une nouvelle crise nous pend au nez ". 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.