Hausse des prix des carburants : le covoiturage s’envole, selon Nicolas Brusson, directeur général de BlaBlaCar

écouter (8min)

Depuis un mois, en France, la plateforme enregistre 40 000 nouveaux membres par semaine. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Nicolas Brusson, directeur général de BlaBlaCar, était l'invité de franceinfo mardi 19 ocotobre 2021. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Avec la hausse des prix des carburants, certaines habitudes commencent à changer. Des conducteurs qui voyagaient seuls découvrent le covoiturage, y compris pour aller travailler. C'est le constat de Nicolas Brusson, le directeur général de BlaBlaCar, invité éco de franceinfo mardi 19 octobre, qui évoque "une accélération depuis un mois".

"En France, on est à un peu plus de 40 000 nouveaux membres par semaine, explique-t-il. Et au niveau mondial, on est à 350 000 ou 400 000 nouveaux membres par semaine, avec en majorité des gens qui s’inscrivent pour être conducteurs ou conductrices sur la plateforme."

"C'est en train d’exploser" sur les trajets domicile/travail

BlaBlaCar, qui fête ses 15 ans, revendique 100 millions de membres dans plus de 20 pays. En France, il en compte 20 millions. Parmi eux, de plus en plus de covoitureurs utilisent la plateforme pour des trajets entre leur domicile et leur lieu de travail qui est habituellement le point faible du covoiturage.   

Nicolas Brusson parle d’une accélération "incroyable" : "On est à plus de 5 000 covoiturages du quotidien par jour. Sur le dernier mois, on a fait plus de covoiturage du quotidien que depuis le début de l’année. C’est clairement en train d’exploser."  Selon le dirigeant, ce covoiturage du quotidien - baptisé chez lui BlaBlaCar Daily - a franchi un cap : "On est quand même à plus d’un million d’inscrits."

Voir l'émission en intégralité :     

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.