L'invité éco, France info

François Asselin: "Des mesures bien calibrées et qui vont dans le bon sens"

"Un small job act à la française" : voici comment Manuel Valls a présenté aujourd'hui les 18 mesures destinées à relancer l'emploi dans les PME. Des mesures saluées par François Asselin, le président de la CGPME.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Pour l'organisation patronale des petites et moyennes entreprises, "ces mesures sont un premier pas pour retisser de la confiance" et notamment parce qu'elles prévoient un plafonnement des indemnités aux prud'hommes lorsqu'un ex-salarié conteste son licenciement.

"Cela permet de sécuriser le licenciement" , explique Francois Asselin, "car parfois quand un licenciement se passe mal, les indemnités peuvent dépasser les capacités financières d'une PME, on risque donc de mettre en péril toute l'entreprise. Plafonner, cela permet de se séparer sans que ce soit un drame, ni pour l'employeur ni pour le salarié" .

Satisfait également de la possibilité de renouveller les CDD deux fois (contre une seulement actuellement), le président de la CGPME regrette en revanche que le gouvernement ne soit pas allé plus loin, en remettant à plat le contrat de travail, le CDI : "nous pensons " dit-il "qu'il faut s'affranchir de tous les tabous, mais ce sujet a été écarté".

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)