L'invité éco, France info

David Graeber : "Les entreprises créent des boulots de bureaucrates qui ne font rien"

L’anthropologue américain, pilier du mouvement Occupy Wall Street en 2001, publie une charge contre la "bureaucratie d’entreprise" et ce qu’il appelle les "bullshit jobs".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Pour David Graeber, c’est évident : "On ne peut plus faire la différence entre le public et le privé. La bureaucratie d’entreprise et la bureaucratie d’Etat ont fusionné. On passe de plus en plus de temps à remplir des formulaires" . Pour l’anthropologue, qui publie Bureaucratie (aux éditions Les Liens qui libèrent ), "c’est un changement dans la nature même du capitalisme" . La "paperasse"  a pris le dessus.

 

David Graeber, qui enseigne aujourd’hui à la London School of Economics, s’étonne qu’on ait créé tant de "boulots de bureaucrates qui ne font rien" . Pour désigner les métiers qu’il juge inutiles, il a inventé un terme : les bullshit jobs – littéralement "les boulots à la con" , qui "ne produisent pas grand-chose" . Il cite pèle-mêle : le lobbying d’entreprise, le télémarketing, et l’activité des consultants, "ces gens qui doivent avoir une vision stratégique pour l’entreprise, mais qui ne font rien finalement. Ils ont des réunions. Ils écrivent des rapports. Ces rapports sont contredits par d’autres gens qui ont d’autres réunions…"

 

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)