L'invité éco, France info

Brexit : "Theresa May est cramée", estime Pascal Lamy, ancien commissaire européen

Pascal Lamy, ancien directeur général de l’OMC et ancien commissaire européen, était l'invité de l'interview éco sur franceinfo vendredi 29 mars.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Pascal Lamy, ancien commissaire européen, invité de franceinfo vendredi 29 mars. 
Pascal Lamy, ancien commissaire européen, invité de franceinfo vendredi 29 mars.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"De toute façon, elle est cramée", a affirmé vendredi 29 mars sur franceinfo Pascal Lamy, ancien directeur général de l’OMC et ancien commissaire européen, à propos de Theresa May. La Première ministre britannique vient d'essuyer un troisième revers après le refus des députés de voter l'accord du Brexit.

"Elle l'a dit cette semaine, à partir du moment où son deal passe au Parlement - ce qui a une chance sur deux d'arriver - elle s'en va", a poursuivi Pascal Lamy qui estime que l'accord peut encore passer : "Le Royaume-Uni a perdu son premier vote à 230 voix, le deuxième à 150 voix et le troisième à 60 voix, détaille Pascal Lamy. Selon lui, Theresa May arrivera peut-être à faire passer l'accord qu'il a signé avec l'Union européenne. Si le quatrième vote est dans la lignée des précédents, elle va finir par le faire passer. Je pense que c'est une hypothèse qu'il ne faut pas exclure."

Pour l'ancien commissaire européen, il faut prendre du recul sur l'histoire européenne pour comprendre la situation. "La Grande-Bretagne a toujours été tenté par l'Europe économiquement mais pas politiquement. De temps en temps ça a basculé dans un sens ou dans l'autre : malgré la tentation économique, ils ont commencé par dire non pendant 20 ans dans les années 60, puis la tentation économique l'a emportée donc ils sont entrés et maintenant ça vient de changer, estime-t-il. Au fond pour la Grande Bretagne, il s'agit de sortir le plus possible politiquement et le moins possible économiquement mais ce compromis-là, madame May a été infichue de le fabriquer chez elle", a-t-il conclu.

Pascal Lamy, ancien commissaire européen, invité de franceinfo vendredi 29 mars. 
Pascal Lamy, ancien commissaire européen, invité de franceinfo vendredi 29 mars.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)