L'interview éco, France info

Antoine Frérot (Veolia) : "L’avenir des déchets, c’est le recyclage"

Le leader mondial de l’eau et des déchets propose une redevance carbone pour taxer les émetteurs de CO2. Le marché de la dépollution, en particulier le recyclage des déchets, est une de ses priorités.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Pour le PDG de Veolia, il faut appliquer le principe du pollueur-payeur. Alors que la COP21 vient de commencer, Antoine Frerot propose l’instauration d’une redevance carbone, qui fixerait le prix du carbone à 40 euros la tonne. La redevance taxée sur les émetteurs de CO2 financerait des subventions à ceux qui s’engagent dans des projets de dépollution. Pour Veolia, c’est un vaste marché en perspective.Le groupe, spécialisé dans l’eau et les déchets, propose notamment de nouvelles formes de recyclage : "Les déchets des uns doivent devenir les ressources des matières premières des autres ", explique-t-il. Et d'ajouter : "Une bouteille en plastique, quand vous la fabriquez avec une bouteille recyclée, vous émettez 70% de CO2 en moins que si vous la fabriquez avec la méthode classique ".

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)