L'interview J-1, France info

Révision constitutionnelle : "Il serait souhaitable de supprimer" le mot race de la Constitution

La députée LREM Yaël Braun-Pivet était l'invitée de l'interview politique, lundi soir. Elle a abordé le projet de révision constitutionnelle, dont les députés entament cette semaine l'examen.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Yaël Braun-Pivet, présidente La République En Marche de la commission des Lois à l\'Assemblée nationale
Yaël Braun-Pivet, présidente La République En Marche de la commission des Lois à l'Assemblée nationale (JACQUES DEMARTHON / AFP)

Les députés entament cette semaine l'examen, en commission, du projet de révision constitutionnelle. La présidente La République En Marche de la commission des Lois à l'Assemblée, Yaël Braun-Pivet, s'est déclarée, lundi 25 juin sur franceinfo, favorable à la suppression du mot "race" de l'article 1 de la Constitution.

"Il est temps d'avoir une Constitution moderne", a expliqué la députée. Et d'ajouter : "L'utilisation du mot race ne correspond à aucune réalité, il serait donc souhaitable de le supprimer de la Constitution".

Renforcer l'égalité hommes-femmes

En outre, la notion d'égalité hommes-femmes pourrait figurer différemment dans cet article 1. "Nous réfléchissons très sérieusement à revoir la façon dont on inscrit l'égalité entre les deux sexes, qui pourrait faire l'objet de nouvelles écritures au sein de l'article 1", a détaillé Yaël Braun-Pivet.

"En revanche, il faut faire attention car l'article 1 est un article qui pose des principes très forts. Il ne faut pas qu'il devienne le fourre-tout de telle ou telle revendication", a-t-elle prévenu. "Donc soyons très circonspects sur ce que l'on doit y mettre".

Yaël Braun-Pivet, présidente La République En Marche de la commission des Lois à l\'Assemblée nationale
Yaël Braun-Pivet, présidente La République En Marche de la commission des Lois à l'Assemblée nationale (JACQUES DEMARTHON / AFP)