Cet article date de plus de sept ans.

Retournement économique et campagne européenne

écouter (5min)
Beaucoup d'invités reviennent sur les déclarations du président de la République dans le Journal du dimanche où il annonce l'arrivée d'un retournement économique.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Ce n'est pas à François Hollande de faire des prédictions a
déclaré le député UMP des Yvelines Henri Guaino invité sur I-Télé.

"On ne demande pas à un président de la République de
faire des prévisions. On demande à un président de gouverner et de prendre des
décisions. Les retournements en économie ça se constate quand c'est là, ça
ne se pressent pas.
"

Une reprise se dessine a déclaré le chef de l'Etat. Un
mensonge de plus pour l'ancienne ministre du Budget de Nicolas Sarkozy et
député UMP Valérie Pécresse : "C'est le grand bluff de François
Hollande saison 3. Les ressorts de la confiance sont cassés, les Français n'écoutent
plus François Hollande, ils ne sont plus crédules. Ce qu'ils veulent c'est de
la politique par la preuve, c'est-à-dire des résultats.
"

Valérie Pécresse parle de la saison 3 du quinquennat car ce
mardi ce sera le deuxième anniversaire de son accession à l'Elysée. Le
co-président du parti de gauche Jean-Luc Mélenchon lui a souhaité un bon
anniversaire à sa manière, sur RTL, après avoir voté pour lui il y a deux ans
pour éliminer Nicolas Sarkozy.

"Il s'est installé dans un système qui rend tout le
monde fou. Il fait une chose et en même temps il dit exactement le contraire,
ou bien il affirme des choses péremptoires comme si c'était une vérité
proclamée. C'est sa manière à lui de voir la vie en rose en permanence. De la
manipulation, il y en a toujours eu chez lui, c'est quasiment une seconde
nature.
"

Au secours du président

L'ancien ministre de l'économie Pierre Moscovici croit au
retournement. Il est là, et il l'a dit sur LCI.

"Quand le président parle de retournement, j'entends
les polémiques, et bien il a raison. La France est sortie de la récession, elle
reprend le chemin de la croissance et il faut accentuer cela.
"

Les élections européennes

Ce sera le 25 mai 2014. Des élections où le Front national
veut arriver en tête. Sa présidente, député européenne sortante, Marine Le Pen,
invité de France Info ce matin, a justifié son absentéisme au Parlement
européen
suite aux propos des Echos qui déclarent qu'elle se désintéresse du
travail parlementaire et qu'elle brille par son absentéisme.

"Ce calcul est un scandale. Ce n'est pas l'absentéisme
que mesure ce site, c'est toute une série de travaux parlementaires auxquels
nous n'avons pas accès car nous n'avons pas le droit de déposer des rapports. Ils
le savent très bien parce que nous sommes non inscrits. J'ai été présente de
manière très régulière et nombreuses au Parlement européen. Sur huit sessions que
j'ai ratées il y en a quatre qui se sont déroulées pendant l'élection
présidentielle. Excusez-moi, mais je pense que l'élection présidentielle est
plus importante qu'une plénière au Parlement européen.
"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.