L'info politique - le 9h10, France info

Le discours de Manuel Valls fait réagir

Evidemment pas d'autre sujet sur les plateaux télés et radios que le discours de politique générale de Manuel Valls.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Une confidence du premier ministre lui même sur BFMTV : oui, François Hollande a modifié son discours.

"Bien sûr il peut apporter des modifications, faire des suggestions. C'était mon discours, je l'ai prononcé, mais nous devons ensemble travailler pour redresser le pays. Il l'a rendu parfois plus clair, plus net. "

On apprend de sa bouche qu'une douzaine de secrétaires d'Etat seront nommés ce mercredi après-midi, toujours de manière paritaire.

Un discours qui, évidemment, suscite énormément de réactions et qui est salué par Stéphane Le Foll sur I-Télé.

"Il a réussi d'autant mieux que la confiance a été votée largement et puis il a montré des qualités qu'on lui connaît, cette énergie et cette détermination. "

Les critiques

A gauche à droite, comme dans la presse, le grand oral est jugé réussi, sur la forme en tous cas. Sur le fond, les critiques fusent. La première est signée de l'ancienne ministre UMP Valérie Pécresse qui regrette de ne pas avoir entendu plusieurs mots.

"Baisse du chômage, création d'emplois en France, moi je suis très frappée de voir que ce qui est pour moi la première priorité de la confiance c'est créer de l'emploi en France et dans le discours de Manuel Valls on a eu l'impression que ce n'était plus sa première priorité. "

L'UMP Bruno Lemaire attendait du changement, pour lui rien de neuf sous le soleil, explique-t-il sur Europe 1.

"Le discours d'hier c'était du flou, de la lâcheté vis-à-vis de nos engagements européens, du marchandage politicien. Ce n'est pas à la hauteur de la gravité de la situation. Pourquoi avoir changé Jean-Marc Ayrault puisque l'on retrouve exactement les mêmes lignes de force politique que ce que faisait Jean-Marc Ayrault. "

La réforme territoriale

La réforme fait réagir et notamment François Fillon qui met en avant les délais un peu longs de cette réforme sur RTL.  

"Il n'y a aucune structure de réforme annoncée, sauf sur les collectivités locales et c'est entre 2017 et 2020. Je comprends que Manuel Valls prépare les réformes que nous aurons nous-mêmes à conduire lorsque nous aurons la responsabilité du pays, mais c'est assez choquant d'entendre un Premier ministre annoncer des mesures structurelles pour le quinquennat prochain. "

Quand aux délais pour le rythme de la réduction des déficits, Manuel Valls assure que ce sera bientôt précisé. La nouvelle trajectoire des finances publiques devrait être présentée au Parlement dans deux semaines, puis aux partenaires européens.

(©)