L'info politique - le 9h10, France info

La taxation supplémentaire de l'épargne dénoncée par la droite

Les députés ont décidé d'augmenter le taux des prélèvements sociaux de certains contrats d'assurance-vie, plans d'épargne en actions et plans d'épargne-logement à 15,5%. Une mesure dénoncée par la droite qui parle "d'acharnement" de la majorité "à vouloir détruire l'épargne des classes moyennes" et qui hurle à la "trahison" puisque "les gens ne pouvaient pas anticiper la rétroactivité.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Le ministre des Relations avec le parlement essaye de
rassurer les épargnants, Alain Vidalies parle d'une mesure de justice sur France
Info.

"Ce n'est pas quelque chose de nouveau ou de
rétroactif. La seule chose qui change c'est qu'au lieu de calculer le taux en
fonction de celui qui existait, année par année, il y aura un seul taux. C'est
aussi une mesure de simplification vers le haut, mais il y a une forme de
justice de ce point de vue là.
"

Le droit d'asile

La réforme du droit d'asile proposée par Manuel Valls
approuvée par Jean-François Copé. Etonnant, mais approuvée, avec des réserves
tout de même. L'idée du ministre de l'intérieur c'est de diviser par deux le
délai de traitement des dossiers en le faisant passer de 16 à 18 mois aujourd'hui
à 6 à 9 mois à terme.

D'accord, répond le patron de l'UMP, sur Europe 1. Malgré tout, Jean-François
Copé se méfie de Manuel Valls.

"C'est le même Manuel Valls qui a assumé les deux
uniques baisses d'impôts du gouvernement Hollande, c'est-à-dire la suppression
de la franchise sur l'aide médicale d'Etat pour les étrangers en situation
irrégulière et la réduction par trois du coût des visa pour les
étrangers.
"

Les tractations avancent à Marseille

Dans le camp socialiste entre la perdante de la primaire,
Samia Ghali et le vainqueur Patrick Mennucci les choses avancent.

Pour avoir une chance de gagner la mairie de Marseille, il
doit obtenir le soutien de la sénatrice, ce qui n'est pas une chose facile vu
ce qui s'est passé pendant la campagne de la primaire.

Samia Ghali a posé ses conditions : elle veut des
moyens pour Marseille notamment pour les transports mais aussi un droit de
regard sur les listes des candidats pour les mairies de secteur. Pour que tout
se passe bien, on a l'impression que le gouvernement est prêt à donner un coup
de main, d'après ce que déclare Samia Ghali sur Europe 1.

"Je ferai ce qu'il faut pour que Patrick Mennucci
gagne, mais il y a des conditions. Depuis des mois, je réclame l'aide de l'Etat
pour Marseille. J'aurais cet après-midi un rendez-vous téléphonique avec le
Premier ministre et un rendez-vous à Matignon le 5 novembre sur ces
questions-là.
"

Un autre accord en vue

Tout est prêt assure François Bayrou, le président du MoDem
qui affirme ce matin qu'il va signer dans les jours qui viennent un accord pour
s'allier avec l'autre mouvement centriste, l'UDI de Jean Louis Borloo.

"Le contrat est prêt. Dans les jours qui viennent on
va officialiser. C'est l'alliance de deux mouvements politiques qui ont compris
qui séparés ils ne pèseraient pas assez.
"

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)