L'info politique - le 9h10, France info

L'affaire Leonarda comme un boomerang

Encore et toujours l'affaire Leonarda. L'intervention samedi de François Hollande n'a pas calmé la polémique. Et ce mardi matin, c'est un allié écologiste qui remet une pièce dans la machine à cacophonie.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Le sénateur Jean-Vincent Placé joue la provoc, et
il assume. Le chef de file des sénateurs EELV encourage les lycéens, sur RTL, à
manifester pour que toute la famille de la jeune Kosovare puisse revenir en France.

"Le geste
humain, naturel, était de faire revenir cette famille, vu les conditions de
départ de la jeune fille. Est-ce normal que le président de la République
annonce, seul, un samedi à midi, les conditions de l'arbitrage ? Et la
petite Leonarda, je fais un grand geste de générosité, elle peut revenir toute
seule. Ce n'est pas généreux, c'est une mauvaise décision.
"

Jean-Vincent Placé ébranle la cohésion de la majorité et va
raviver les tensions entre les partenaires socialistes et écolos.

La ministre verte Cécile Duflot se range derrière le
président de la République mais elle laisse tout de même entendre, sur iTélé,
qu'elle préfère l'humanité à la fermeté dans la ligne politique de François Hollande.

"C'est important
de revenir sur la question des valeurs et moi je suis fière d'être d'un pays
qui a toujours fait le choix de l'intégration et de la solidarité, qui a
participé à la création de valeurs fondamentales. Dans ces moments-là, il faut
revenir à l'essentiel.
"

Un repreneur pour les salariés de Goodyear ?

A l'assemblée cet après-midi la séance des questions au gouvernement
risque d'être un peu électrique. Pour effacer les stigmates de l'affaire Leonarda
le gouvernement s'accroche aux bonnes nouvelles sur le front économique.

Arnaud Montebourg l'a annoncé ce lundi : TITAN le
fabricant de pneus américain serait prêt à reprendre plus de 300 salariés sur
le site Goodyear d'Amiens.

Une information que TITAN ne confirme pas. Pourtant, le
ministre du Redressement productif maintient avoir reçu une offre de
l'Américain.

"C'est une
proposition qui a été faite par monsieur Maurice Taylor qui est venu me voir
malgré les mots extrêmement durs qu'il a employé contre les travailleurs
français et contre la France. Cette offre a été faite au gouvernement et pas à
Goodyear. Donc je suis dépositaire de cette offre. Ce n'est ni à M. Taylor, ni
à quiconque d'autre de la commenter. C'est à moi de la faire aboutir.
"

Les immigrés
clandestins

Le sujet des immigrés clandestins sera au menu du Conseil
européen jeudi et vendredi à Bruxelles. Que faire pour empêcher de nouveaux
drames, comme celui de Malte ou de Lampedusa où des centaines de migrants venus
d'Afrique se sont noyés en tentant de rejoindre l'Europe.

Sur France Info, l'ancien ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner
propose de les sauver.
"Il faut
qu'il y ait une politique européenne de l'immigration, il faut surtout que l'on
ne laisse pas les gens mourir en mer. C'est le moindre que l'on peut faire. On
les sauve.
"

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)