Cet article date de plus de neuf ans.

La fausse mort de la fausse petite amie d'une star du football américain universitaire

écouter
Et cette star, c'est Manti Te'o, 22 ans, l'un des joueurs les plus prometteurs de sa génération.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

A l'automne dernier, il perd le même jour sa grand-mère et sa petite amie, cette dernière meurt d'une leucémie.
Malgré son chagrin, Manti Te'o
continue de jouer et emmène son équipe jusqu'en finale du championnat. Un
courage qui émeut l'Amérique. Les dons pour financer la recherche contre la
leucémie affluent,  jusqu'au jour où
l'on apprend que tout est faux.

Le site
Internet DeadSpin révèle que non seulement sa petite amie n'est pas morte, mais qu'en plus, elle n'a jamais existé. L'Amérique retourne sa veste. On accuse Manti Te'o d'avoir monté cette
histoire pour cacher son homosexualité, ou tout simplement pour se faire un
coup de pub.
Lui jure qu'il était persuadé d'avoir une petite amie. Il
se dit victime d'une supercherie.

Pour comprendre, il faut remonter
au point de départ de leur relation, une rencontre sur Facebook, il y a trois
ans. Les deux tourtereaux se sont appelés, souvent. Manti Te'o exlique qu'il restait parfois toute la nuit au téléphone
avec elle, pour la soutenir quand elle était à l'hôpital. Ils ont bien essayé de s'appeler avec une webcam, mais le sportif
ne voyait qu'un écran noir. "Je ne comprends pas...
moi je te vois
" disait la jeune fille. Il a
également essayé de lui rendre visite, mais elle avait toujours une bonne
excuse. Leur relation restera donc virtuelle.

Et ce feuilleton vient de connaître un dernier
rebondissement, en fin de semaine dernière. C'est
le journal 20 minutes qui nous le raconte.
il
semblerait que Manti Te'o soit bien une victime dans cette affaire. 
Il a effectivement entretenu une relation avec
quelqu'un, mais ce quelqu'un, sa petite amie virtuelle, n'était pas une femme,
mais un homme, une connaissance de la famille,
selon la presse américaine.

Le suspect a reconnu avoir trompé la star en se
faisant passer pour une fille. Il explique qu'il avait réussi à changer sa
voix au téléphone, grâce à ses cours de théâtre et de chant. Son avocat le
décrit comme quelqu'un de troublé qui voulait avoir une
relation.

Cette supercherie va désormais se
poursuivre au tribunal...

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.