L'étoile du jour, France info

Les étoiles de 2020 : Taylor, la chienne sauveteuse de koalas a donné un peu d’espoir aux Australiens face aux incendies

Cette chienne dressée pour retrouver des koalas a pu en sauver une dizaine alors que les incendies monstres ravageaient l’Australie. Son portrait et celui de son maitre ont fait le tour des chaines d’information du monde entier.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Taylor, la chienne sauveteuse de koalas, victimes des incendies d\'Australie. 
Taylor, la chienne sauveteuse de koalas, victimes des incendies d'Australie.  (CAPTURE D'ECRAN YOUTUBE)

2020 année rude, endeuillée par le nouveau coronavirus bien sûr, mais qui a commencé avec les images terribles d’un autre drame : les incendies monstres qui ont ravagé l’Australie. Onze millions d’hectares partis en fumée en quatre mois, et selon plusieurs associations au moins un milliard d’animaux tués, pris au pièges des incendies. Parmi eux, 12% de la population de koalas, des animaux vulnérables, qui ne se nourrissent que d’eucalyptus, arbre particulièrement inflammable. Alors les images de leur supplice ont fait le tour de la planète, des cas de sauvetages qui malheureusement se sont souvent terminé par la mort des koalas, victimes de brûlures trop profondes.

Un tableau tragique, au milieu duquel un couple a redonné le sourire aux Australiens, en l’occurrence une chienne et son maître que l’on a pu voir partout, de CNN à France 24 : Taylor, une Springer spaniel de quatre ans, et Ryan Tate, celui qui l’a entraînée à repérer des Koalas pour les sauver. Il suffit d’un mot : "Cherche !"  pour que la chienne file renifler les troncs d’arbres environnant. "Je lui ai appris à reconnaître l’odeur du pelage des koalas, explique Ryan Tate, une odeur qui lorsque l’air est stable descend le long des eucalyptus où ils sont réfugiés, donc elle se poste devant et nous indique leur présence."

Mais quand une forêt vient d’être ravagée par un incendie et que l’air est saturé de carbone, Taylor utilise une autre technique : repérer les besoins, les excréments des animaux blessés. Elle indique un endroit, qui est ensuite passé au filtre de la caméra thermique et c’est ainsi que les soigneurs retrouvent les bêtes. Avec cette technique, Taylor en a sauvé une dizaine en janvier dernier. Des animaux qui ont pu être pris en charge et, fait rare tant ils sont fragiles, survivre et être relâchés.

Certes, les chiens renifleurs ne peuvent pas sauver tout le monde, mais l’histoire de Taylor aura au moins permis de mettre en lumière la pression que subissent les espèces animales comme le koala qui luttent pour leur survie, sur un territoire où leur habitat forestier disparaît au profit de routes, de lotissements, de champs. Quand le chien éclaire et répare les dégâts causés indirectement par le mode de vie des hommes, oui, ça mérite bien une étoile.

Taylor, la chienne sauveteuse de koalas, victimes des incendies d\'Australie. 
Taylor, la chienne sauveteuse de koalas, victimes des incendies d'Australie.  (CAPTURE D'ECRAN YOUTUBE)