L'éphéméride, France info

9 décembre 1905, naissance de la laïcité à la française

Il y a 109 ans était promulguée la loi actant la séparation des églises et de l'Etat.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(9 décembre 1905, naissance de la laïcité à la française © L'Histoire par l'image)

Le 9 décembre 1905, après son adoption par le Sénat, la loi sur la séparation des églises et de l’État est promulguée

Une loi qui comprend 44 articles, mais dont les deux premiers surtout gagnent à être connus en ce qu'ils participent de la fondation d'une "laïcité à la française".

Ainsi l’article UN garantit deux principes : la liberté de conscience -en France on est libre de croire en un Dieu, ou pas- et le libre exercice des cultes, pour ceux qui croient. L’article DEUX met fin à la rémunération des ministres des cultes par l’État, et stipule que la République ne reconnaît, ne salarie, ni ne subventionne aucun culte.

C’est cette loi vieille de 109 ans qui se retrouve aujourd’hui au centre des débats à Nantes et à Béziers, entre partisans et opposants à la présence des crèches dans les lieux publics. Pour les partisans des crèches, les scènes de la nativité relèvent plus du culturel que du religieux, alors que pour les opposants, le petit Jésus, l’âne et le boeuf n’ont rien à faire dans les halls des mairies ou autre. Laïcité contre tradition culturelle, c'est désormais au Conseil d'État de trancher. 

 

(9 décembre 1905, naissance de la laïcité à la française © L'Histoire par l'image)