Vincent Elbaz, commissaire sec dans "Syndrome E"

écouter (3min)

Changement de rôle pour Vincent Elbaz : il délaisse ses costumes de joyeux drilles pour le rôle sombre d'un commissaire qui parle aux fantômes dans cette adaptation réussie du thriller de Franck Thilliez. La série est diffusée à partir de jeudi sur TF1.

Article rédigé par
Laurent Valière - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le comédien Vincent Elbaz incarne le commissaire Franck Sharko. (CAROLINE DUBOIS / ESCAZAL FILMS / TF1)

Dans un Paris moderne, du haut de sa tour glacée, Vincent Elbaz, alias le commissaire Frank Sharko, rumine, parle aux morts. C’est un homme cassé. Sec. Qui va devoir faire équipe avec une policière débordée, Lucie Hennebelle, mère célibataire, pour enquêter sur de mystérieux meurtres et disparitions d’enfants. Un duo né sous la plume du romancier Franck Thilliez, magnifiquement mis en scène par la réalisatrice Laure de Butler, qui avait déjà signé La Promesse, la série avec Sofia Essaïdi et Olivier Marchal.

Syndrome E cette série en 6 épisodes, diffusée à partir de jeudi 29 septembre sur TF1, c’est un thriller parfois glauque, fantastique et très humain. C’est d’abord le côté thriller et polar qui a intéressé la réalisatrice ainsi que la patte du romancier Frank Thilliez. 

"Sa patte, c'est le mystère, précise Laure de Butler. Il y a quelque chose d'assez sombre, très sombre. Il y a cette lutte éternelle entre le bien et le mal, et tout ça ancré dans un univers scientifique toujours très documenté."

Les personnages aussi intéressaient la réalisatrice : "Je trouve génial d'avoir deux héros qui sont en mal, en mal d'être, qui sont des héros fracassés. Que tout ça soit enrobé un peu dans un genre, c'était quelque chose de nouveau pour moi. Il y avait aussi cette excitation de faire quelque chose que je n'avais jamais fait avant."

Vincent Elbaz est méconnaissable dans le rôle de Franck Sharko

On est loin du jovial acteur de l’auberge espagnole. Et ça lui plaisait. Vincent Elbaz raconte :

"Il y a un terrain de jeu très intérieur, que je n'avais jamais vraiment exploité chez moi, raconte l'acteur. Moi, je me suis basé sur le roman de Franck Thilliez pour construire ce rôle. J'ai été chercher dans le roman, le peu d'informations que j'avais sur l'apparence physique de Sharko.

Quand on tombe sur une phrase comme : 'Un regard un peu cendré, un peu froid, une coupe en brosse, un type assez massif, mais en même temps qui se consume de l'intérieur', qu'est-ce que ça veut dire ? Qu’est-ce qu'on fait de ça ? Qu'est-ce qu'on fait de cette phrase, quand on est acteur ? Je me suis dit : il doit être assez sec, mais en même temps, il faut s'amaigrir quoi."

Si la série est un succès, nul doute que Vincent Elbaz pourrait reprendre ce personnage dans une série récurrente. Sharko est héros de plusieurs romans de Frank Thilliez…Syndrome E c’est à partir du jeudi 29 septembre, sur TF1.      

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.